Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Je peux tenir physiquement »

Ecrit par Martial HESPEL

Malgré seize victoires en janvier sur des 10.000$ en Floride, Florent Diep n’a gagné que six places à l’ATP. Malgré tout, le Français a engrangé beaucoup de confiance et de rythme.

Pourquoi en un mois, malgré seize victoires, Florent Diep n’est passé que de la 754e à la 748e place à l’ATP ? Tout simplement car quinze l’ont été en qualifications sur les 10.000$ de Plantation, Sunrise, Weston et Palm Coast. Et pour marquer au moins un point à l’ATP, il faut passer le premier tour du tableau final. Hors, il n’y est parvenu qu’à une seule reprise, à Plantation, comprenez donc qu’il est resté invaincu en qualifications.

« J’ai beaucoup joué en seulement quatre tournois. C’est vrai qu’il y a eu des matchs faciles mais j’ai aussi eu des matchs difficiles en qualifications », confie à www.magsport06.fr le pensionnaire du centre d’entraînement de la Fédération Monégasque de Tennis. « L’avantage de cette tournée est que j’ai pu disputer beaucoup de matchs même si malheureusement je n’ai pas pris beaucoup de points. » A Plantation, il a été éliminé dès les huitièmes de finale. Lors des trois tournois suivants, d’entrée de jeu. Pourtant, à aucun moment, il n’a affronté des garçons tête de série et a toujours été épargné par le tirage. « Je n’ai pas un match en particulier où je possède des regrets. Les quatre matchs que je perds je pense qu’en jouant mieux je peux gagner. Donc c’est très frustrant d’avoir perdu des matchs abordables. »

On pense aussi à sa fin de saison dernière où le tricolore a été éliminé au premier tour de ses quatre derniers tournois. En effet, une ou deux victoires lui aurait permis de ne pas être, à trois reprises, tête de série n°1 des qualifications, mais plutôt d’intégrer directement le tableau final. « C’est vrai que je n’ai pas eu trop de chance car j’ai été presque à chaque fois tête de série n°1 des qualifs. Mais ce n’st pas pour autant que j’ai des regrets pour Rodez et Cap d’Agde. Je savais que je ne jouais pas ces tournois à 100%. » En effet, souvenez-vous, Diep nous avez confié début septembre être inquiet pour sa vision.

Dans dix jours le Français prendra la direction de la Tunisie pour y disputer deux 10.000$ à El Kantaoui à partir du 16 puis du 23 février, où pour le moment il est le dernier entrant dans le tableau final. Diep reste confiant et compte bien s’appuyer sur son mois de janvier. « C’est bien d’avoir pu jouer beaucoup de matchs en ce mois de janvier. Ils vont me servir pour la suite. Je sais que je peux tenir physiquement et j’ai pu voir ce qu’il me restait à travailler. » A noter que jusqu’au mois de juin, Diep n’a pas le moindre point à défendre à l’ATP.

(Crédit photo : FMT)



Voir plus d'articles de la même catégorie