Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Je pense à la NF2 depuis le début »

Ecrit par Martial HESPEL

Jean-Pierre, outre la victoire de ce week-end contre le BC la Tronche Meylan (69-55), êtes-vous satisfait du jeu développé par l’équipe ?

Totalement. Tout d’abord ce succès prouve une nouvelle fois qu’on voyage bien. On s’approche des play-offs et malgré la pression d’une équipe de la Tronche qui veut redorer son blason, nous avons très bien géré la rencontre et ce malgré l’absence de deux joueuses blessées.

 

Quel est le système des play-offs et donc les modalités pour monter en NF2 ?

Les trois premières équipes de la poule A, dont nous sommes leaders, vont rencontrer les trois premières équipes de la poule B. Nous allons donc jouer en match aller-retour contre les trois meilleures du groupe B : l’AS Tournefeuille, l’US Orthez et soit l’Union Sportive Carmaux ou l’AMOU Bonnegarde Nassiet.

 

C’est donc un nouveau championnat qui commence ?

Oui un championnat à six équipes. L’AS Tournefeuille va débuter avec 8 points car c’est le club qui a gagné le plus de matchs durant la phase régulière. Monaco aura 7 points, le Basket des Vallons de la Tour 5 points et les trois autres clubs 4 points.

 

Et pour monter en NF2 il faut…

Terminer 1er ou 2e de ce mini championnat qui va débuter le 21 avril prochain. Le 1er aura le droit de disputer le titre final de championne de France de NF3 avec les 3 autres vainqueurs des play-offs.

 

« Nous voulons monter et devenir championnes »

 

Tout cela est assez complexe…

On réclame une simplification depuis longtemps à la Fédération. C’est très dangereux car on peut terminer premières incontestées de sa poule, mais à cause d’une ou deux joueuses blessées au moment des play-offs, tout peut tomber à l’eau. Il ne faut pas oublier qu’on évolue en NF3 : le niveau amateur. Nous sommes soumis aux employeurs des plusieurs joueuses qui travaillent les week-ends et qui parfois ne peuvent pas se libérer pour les matchs.

 

La montée doit forcément être déjà dans votre esprit. Le renforcement de l’équipe pour la NF2 est déjà à l’ordre du jour ?

Je pense à la montée depuis que j’ai rejoint Monaco. C’est pour cette raison que j’ai accepté de m’installer sur le banc de la NF3. Nous voulons monter et la cerise sur le gateau serait le titre de championne de France de NF3. Nous avons un environnement régional avec de très bons clubs de basket qui peuvent nous renforcer. Mais ne vous inquiétez pas, on s’est déjà aussi penché sur des joueuses de niveau national. Tout cela se fera avec l’accord du comité directeur et de la présidence. Avec cette équipe, j’ai bien entendu travaillé tout au long de la saison sur l’ossature qui jouera en NF2 l’année prochaine.

 

Mais avant tout, il reste un match de championnat à jouer contre Fréjus (10e) qui est à la lutte pour ne pas descendre…

A l’aller, nous nous étions imposés chez elles sur le score de 79-69. Mais justement, au soir de ce match, le club a changé de coach. Il est excellent et réalise du très bon travail. Il a modifié pas mal de choses au niveau du basket à Fréjus. Et puis, l’équipe a vu le retour de deux ou trois joueuses : certaines ont repris la compétition après être devenues mamans. Ce n’est donc plus la même équipe qu’au match aller. Nous allons énormément les respecter.



Voir plus d'articles de la même catégorie