Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Je ne suis pas de ceux qui pensent… »

Ecrit par Martial HESPEL

Le Cannet-Rocheville n’est plus qu’à une victoire du titre de la Poule A de Nationale 3 et donc de la montée. Pierre de Marchi fait part de l’état d’esprit de son équipe.

Pierre, malgré ta victoire à Cagnes-sur-Mer, tu devras, pour assurer ta montée, patienter jusqu’au week-end prochain où il faudra battre Mauguio car Bandol a battu Saint-Laurent et peut toujours, mathématiquement revenir…

Depuis le match gagné contre Saint-Laurent (9 janvier ; ndlr) les joueurs et moi-même nous nous étions fixés l’objectif de jouer le match de la montée à Maugiuo. Et ce sans dépendre des résultats de nos poursuivants. J’aurais pourtant imaginé que mon ami JP Besson – coach de Bandol – m’aurait fait le plaisir de perdre ce samedi soir chez lui contre Saint-Laurent, ce qui m’aurait permis d’être mathématiquement premier. Mais il est bien trop compétiteur pour cela et me traquera jusqu’au bout (rires) (Victoire de Bandol 98-81 ; ndlr).

Tu viens donc de gagner à Cagnes 83-92. A l’aller, le score était beaucoup plus petit, 64-56. On devine une physionomie et un jeu bien différents de la part des deux équipes ?

Je ne pense pas. Je crois plutôt que depuis décembre, partout où l’on joue, l’équipe qui reçoit veut logiquement faire tomber le leader en usant énormément d’énergie et ce, sans le moindre complexe. De plus c’était encore un derby. Malgré tout samedi soir à la mi-temps, en aucun cas je n’ai fustigé mes joueurs de quoique ce soit. Défensivement nous n’y étions pas mais offensivement nous étions encore dans notre moyenne d’attaque. Exactement à l’inverse du match aller. Après ce qui m’intéresse c’est qu’à la fin le tableau d’affichage nous donne vainqueur : quelques soit le nombre de points encaissés ou marqués. 

La défense n’est donc pas ta priorité ?

Je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il faut s’appuyer sur une défense pour gagner un championnat. Personnellement je m’appuie sur l’aspect humain de l’ensemble des joueurs de mon groupe et du cœur qu’ils mettent à l’ouvrage. Donc que l’on prenne 64 points à l’aller et 83 au retour ne m’interpelle pas plus que cela tant que j’ai des joueurs qui sont capables de réitérer match après match une moyenne de 90 points d’attaque en se partageant aussi bien les responsabilités je ne suis pas inquiet.

Depuis la fin de la phase aller, on sait que le Cannet-Rocheville montera sauf catastrophe. Pourtant, on sent ton groupe toujours autant animé par l’envie de ne plus perdre ? (Une seule défaite le 10 octobre 90-88 au HTV ; ndlr).

J’ai un groupe composé de réels compétiteurs qui fonctionne au défi et le prochain est de définitivement sceller notre position au classement en remportant la victoire samedi prochain à Mauguio. Si nous relevons ce défi, nous en aurons bien évidement deux autres qui en découleront fort logiquement. Néanmoins il nous faut garder la tête froide comme depuis le début de saison.

Mauguio a déclaré forfait à Menton. Te recevront-ils?

En théorie Mauguio ne sera pas forfait à domicile…

Après Mauguio, ton équipe va terminer sa saison, chose très rare, par quatre matchs à domicile. C’est la plénitude de pouvoir terminer sans déplacement ? Rester à la maison pour profiter du public ?

Terminer la saison par quatre matchs à domicile en étant, je l’espère, déjà mathématiquement champion de la Poule sera quelque chose d’assez exceptionnel en effet. Jouer dans notre salle, devant notre fidèle et bouillonnant public sera une fête. Mes joueurs voudront à coup sur finir le travail et écraser le championnat. Avant que je leur fixe le dernier objectif de la saison (Décrocher le titre de champion de France de Nationale 3 ; ndlr).

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie