Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Jaume déjà incontournable ?

Ecrit par Martial HESPEL

Arrivé cet été au Cavigal Nice pour retrouver la Nationale 1 qu’il avait connu à 19 ans, Sylvain Jaume se montre ambitieux pour l’avenir. Son début de saison est prometteur.

A 21 ans, Sylvain Jaume joue cette saison, après six années à Villeneuve-Loubet, sous les couleurs du Cavigal Nice en Nationale 1. Division qu’il connu il y a deux ans avec l’ESVL avant d’avoir fait le choix de rester une saison en Nationale 3 lorsque le VLHB a pris le relais d’une ère révolue. Sa venue à Nice s’est faîte la l’intermédiaire de Rares Fortuneanu avec qui Jaume jouait en Nationale 1. Le Roumain l’a tout simplement recommandé au nouveau coach niçois, Eudardo Fernandez Roura. 

« Le projet m’a tout de suite intéressé », confie à www.magsport06.fr Jaume. « L’opportunité était belle de très vite retrouver la Nationale 1 et quand le club m’a donné sa confiance avec du temps de jeu, j’ai foncé et je ne regrette pas du tout. » Avec 19 buts marqués en cinq matchs de championnat, Jaume prouve son efficacité. Son rendement le plus mauvais ? Un but, lors de la défaite de Nice à Grenoble. Un hasard ?

Après cinq journées, le Cavigal est troisième du championnat à un point seulement de Grenoble et du ROC Aveyron. Si quelques points ont été laissés en route en raison notamment de plusieurs blessures, le groupe est malgré tout dans les temps de l’objectif du club : décrocher enfin le titre et aspirer à jouer en Pro D2. Un bon début de saison où la cohésion a du être travaillée avec les arrivées de plusieurs recrues, dont trois Espagnols. « Il y a une super ambiance. Avec les arrivées, nous étions tous sur le même pied d’égalité. Il fallait apprendre à nous connaître et avec la barrière de la langue, il a fallu encore plus échanger et communiquer pour créer une belle équipe. La mentalité est là avec que des bons gars. » 

Ce nouveau projet est tombé au meilleur moment pour le jeune homme qui aborde sa dernière année d’étude en école d’ingénieur. « Mes études me permettent encore d’accorder beaucoup de temps au handball. Je n’ai pas encore de contraintes professionnelles, ni familiales. Je peux donc être vraiment disponible pour un sport qui demande beaucoup d’investissement. »

Ce samedi soir à 18h30, après quinze jours sans match, retour aux affaires pour Nice qui se déplace dans la salle du HB3M à l’occasion du troisième tour de la coupe de France. Un match important, ne surtout pas négliger cette Nationale 2, car le club a chaque année pour ambition d’aller le plus loin possible en coupe pour recevoir à Pasteur une formation de l’élite lors d’un match de gala.

Si ce match de haut niveau se présente, ce sera l’occasion pour Jaume de vivre un grand moment lui qui, si l’occasion de présente, aimerait tenter sa chance un jour en Pro D2. « On verra aussi par rapprt aux offres d’emploi que j’aurai dans mon domaine d’étude et du rôle que j’aurai l’année prochaine. Mais si on monte et que le club me fait confiance, j’aimerai tenter une expérience en Pro D2, connaître le monde du haut niveau. » D’ailleurs, ce quotidien du haut niveau, il commence à le côtoyer à Nice. « Tout est mis en place au club pour qu’on se concentre sur le terrain. On est mis dans les meilleures conditions, notamment par le staff médical. Maintenant, sur le papier, si tout se passe comme prévu,  le club peut décrocher l’objectif qu’il cherche depuis quelques années. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie