Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« J’ai connu des défaites plus tristes »

Ecrit par Martial HESPEL

Après douze succès consécutifs, les Niçoises, toujours leaders de Régionale Féminine, ont été battues pour la première fois de la saison. Comment le coach Elamine Hamza réagit à cet événement ?

Tristesse. Ou non. Il fallait bien que cela arrive un jour… Ou pas. Après douze victoires consécutives, l’ASPTT Nice s’est inclinée samedi dernier 3-2 chez son dauphin, Roquefort-les-Pins. Un match en cinq sets mais avec des scores étonnants si on détaille les manches : 15-25 25-15 18-25 25-13 15-11. Aucun round accroché. « C’était un match avec beaucoup de haut et de bas pour les deux équipes », ne cache pas le coach niçois Elamine Hamza à www.magsport06.fr. « Les équipes ont dominé à tour de rôle, le public s’est réjoui du spectacle proposé. C’était un bon match mais personnellement je trouve qu’il manquait de suspens. Malgré les nettes dominations des équipes sur les différents sets il y a eu quand même des très beaux points dans le match. Donc c’était logique que les deux équipes se départagent au cinquième set. »

Visiblement et Hamza le confirme, son groupe n’a pas très bien vécu la trêve de trois semaines : le dernier match remontait au 30 janvier. « Question préparation, on a connu de meilleures façons pour préparer nos rencontres. Une préparation d’un match aussi important en pleine vacances de février n’était pas évidente. En ayant les trois quarts de l’effectif absents aux entraînements c’était très compliqué à gérer. Tous les entraîneurs se plaignent du calendrier de cette saison. D’habitude les matchs se déroulent le week-end de la veille des vacances et non la veille de la rentrée. Les équipes ayant des jeunes sont pénalisées et ce fut notre cas. Mais ce calendrier est pareil pour tout le monde : on ne peut le modifier. »

Mais cette défaite en cinq sets permet à Nice de prendre un point et de conserver son destin en main pour monter. « J’ai connu des défaites plus tristes que celle de samedi. On a pris un bonus défensif et il nous permet de rester en tête du classement donc il n’y pas que du négatif. Personne n’aime perdre, la défaite fait partie du jeu. On le sait. Sur le coup les filles étaient tristes mais il faut passer à autre chose car des rencontres nous attendent dès samedi (Réception de Cogolin, avant-dernier ; ndlr). Quand on fait une série de victoires on n’a pas envie que ça s’arrête. Mais une série s’arrête un jour ou l’autre. »

Face aux Varoises, Nice doit absolument prendre les trois points pour continuer à avancer avant de se déplacer à Grasse le 6 mars : un match capital. « En soit ce n’est pas une finale. C’est un match contre une équipe qui joue le haut du tableau comme nous et ensuite il restera beaucoup de matchs. » Quoi qu’il en soit, à www.magsport06.fr, on prend les paris que le gagnant du match entre Nice et Grasse jouera en Pré-Nationale la saison prochaine.

(Crédit photo : ASPTT Nice)



Voir plus d'articles de la même catégorie