Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Intouchables, les Baous doivent patienter…

Ecrit par Martial Hespel

Officiellement en demi-finale de play-offs de Régionale 2, les Baous ne sont pas encore officiellement promus en Pré-Nationale, la faute à des équipes PACA en grandes difficultés en Nationale 3.

En les termes de début de saison, une place en demi-finale des play-offs de Régionale 2 devait suffire pour monter en Pré-Nationale. Mais pour le moment, le BC Baous, ultra-favori en septembre dernier et qui a assumé ses responsabilités, doit patienter.

L’équipe d’Eric Longin, qui a gagné ses quatorze matchs cette saison et qui marche sur ses adversaires, même au Poule Haute, voit temporairement le fiasco des équipes des Bouches du Rhône en Nationale 3 lui barrer la route. Les trois derniers, déjà condamnés, de la Poule B de Nationale 3 viennent du 13 et joueront donc en PNM à la rentrée ce qui décale des places. Ce n’est pas tout, deux autres équipes dans la Poule A de N3M, Cagnes-sur-Mer et Lorgues luttent encore pour leur maintien.

« Si on se retrouve avec cinq équipes PACA à descendre en Pré-Nationale, il faudra encore se battre. Mais je reste confiant et ce qui se passe ne change pas grand-chose à mes objectifs qui ne sont pas encore atteints », confie Eric Longin, l’entraîneur des Baous, à www.magsport06.fr. « Je ne suis pas du genre à relâcher la pression. J’ai encore deux matchs de play-offs à jouer ensuite la phase finale. Mon rôle est de garder le groupe focalisé. La saison en cours est historique pour le club. A tout point de vue. Je ne pense pas que les gens puissent se rendre compte de ce que l’on est en train d’accomplir. Nous sommes aux portes de la Pré-Nationale en terminant invaincu si possible. »

Voilà plus de deux ans, hors coupe PACA, que le BCB n’a plus perdu. Car lors de la très courte reprise en septembre 2020, les Baous avaient eu le temps de gagner, très largement, avec environ 30 ou 40 points d’avance, ses trois seuls matchs joués.

Avant dernier match des play-offs le 2 avril prochain à domicile face à la réserve de Golghots 13. « J’ai donné une semaine de repos aux garçons pour décompresser un peu, mais la récupération fait partie de l’entraînement. Là, on se remet au travail. Nous avons du temps pour retravailler des situations qu’on a pas eu le temps de pratiquer. » Il restera le 9 avril un dernier match à Sophia, qui ne joue plus rien avant de jouer les demi-finales les 30 avril et 7 mai pour un match retour à la Baou ArenA.



Voir plus d'articles de la même catégorie