Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Infranchissables grassoises

Ecrit par Martial Hespel

Réalisant une prestation pleine en défense contre La Crau, Grasse entame d'une très belle façon son championnat N3F avant que la pente ne s'accentue contre La Garde.

La Nationale 3 Féminine de Grasse débute fort son championnat ! A une nuance près. il a fallu attendre le dernier quart d’heure pour faire la différence sur les locales de La Crau, le score passant de 14-15 à 15-22.

En effet, les équipières de Hélène Saverino ont réussi la belle performance de n’encaisser que trois petits buts en seconde période, contrant ainsi une attaque encore friable par moment. « Ne concéder que trois buts, qui plus est en seconde période, est très satisfaisant », confie à www.magsport06.fr celle qui marqué six fois. « Nous savions que la défense pouvait faire la différence contre une belle équipe de La Crau composée de beaucoup de joueuses d’expérience. Dès l’entame on se devait d’être solidaire et concentré. Défensivement, on s’est très bien senti dès le début du match avec beaucoup de communication entre nous et beaucoup de cohésion qui ont mené à ce résultat. »

L’entraîneur Jean-Christophe Dalmasso ressort ainsi, déjà, avec des certitudes mentales et d’esprit qu’il faudra malgré tout faire perdurer dans le temps. En revanche, Grasse s’est montré trop souvent en échec dans le duel tireur / gardien sans pour autant se démobiliser. « On est resté dedans mentalement. En défense surtout. On n’a pas lâché. Et même si La Crau n’a jamais perdu le contact les trois quarts du match, jamais notre adversaire n’est passé devant. Et il faut dire aussi que nos gardiennes ont fait le boulot. » Onze arrêts pour Leia Gaillard et six pour Sabrina Giannini. Et Hélène Saverino tient à conserver les troupes attentives, tout ne fait que commencer.

« Oui, c’est une bonne entame de championnat mais il faut tout de suite se remobiliser et se remettre au travail. Nos coachs (Dalmasso et Jean-Pierre Dodero ; ndlr) ont su toutes nous mobiliser début août afin d’être prêtes physiquement et éviter les blessures après cette longue période sans compétition, mais pas sans activité physique. Du coup, à ce stade, tout le monde se sent bien. »

Et c’est un match déjà important qui va se présenter dès ce week-end. Avec une première phase composée de seulement quatorze journées, avant distribuer les places en play-offs, tout ira très vite. La réception de La Garde qui a facilement écarté Vallauris, 12 à 28 (5-16 MT). Le gagnant prendra, déjà, de bonnes distances en haut de tableau. « Ce sera un match compliqué. On le sait. Elles ont décroché une belle victoire. Une équipe à prendre très au sérieux. A chaque match, il faudra être consciencieux, respecter le projet de jeu mis en place et jouer ensemble. L’objectif est très simple, gagner pour ne pas faire la course aux points. »

La solidarité s’est notamment accrue durant la préparation avec la lourde perte lors d’un match amical de Aimela Kokolo (pivot) : ligaments croisés. L’opération est prévue le mois prochain. « Sa blessure a été très compliquée pour nous. C’est un pilier de l’équipe notamment en défense. Mais nous avons su nous remobiliser rapidement pour travailler ce secteur sans elle. Heureusement elle n’est jamais très loin pour donner un peu de voix s’il le faut », confie Saverino.



Voir plus d'articles de la même catégorie