Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Important de garder la tête froide »

Ecrit par Martial HESPEL

Promu cette saison en Régionale Féminine, Roquefort-les-Pins est leader de son championnat avec cinq victoires en six matchs. Clémentine Cognioul, centrale, reste humble.

Clémentine, Roquefort-les-Pins, si impressionnant cette saison en Régionale Féminine, est complètement passé à côté (25-15 25-12 25-15) il y a trois semaines contre l’ASPTT Nice. Que s’est-il passé ?

Nous avons produit un jeu un peu inférieur à notre niveau habituel. Nous avons démarré le match avec beaucoup de pression et ça s’est ressenti dans le jeu, nous avons été moins précises que d’habitude et nous avons fait davantage de fautes directes. Et par ailleurs, elles étaient clairement supérieures à nous et nous ont dominé dans tous les aspects du jeu. Elles ont vraiment mérité leur victoire. 

Les Niçoises sont selon toi clairement dans la course pour la montée en Pré-Nationale ?

A mon sens, elles font partie des équipes qui vont jouer la montée cette année. Elles ont un beau collectif, très complet. Elles sont solides physiquement et ont notamment une centrale en particulier qui est techniquement très au-dessus. En ayant battu Grasse ce week-end (3 sets à 2 ; ndlr), malgré un match très accroché, elles se placent pour le moment comme les favorites pour la première place.

Cette défaite était un petit événement…

Elle a été très salvatrice. Nous étions invaincues depuis la création du collectif l’année dernière en Départementale et malgré la montée, nous avions continué à gagner tous nos matchs. Le fait d’avoir eu notre première défaite nous a en quelque sorte libérées pour la suite du championnat. Nous nous sommes dit : « Ça y est, ça c’est fait ». 

Justement, l’équipe a bien réagi ?

Ça a été très rassurant aussi de voir que notre collectif est resté soudé et que nous sommes passés à autre chose rapidement. Nous avons donc abordé le match contre Mougins avec beaucoup de sérénité, de la concentration et de l’application dans tout ce que nous travaillons à l’entrainement. Nos entraînements sont beaucoup plus techniques que l’année dernière et Colin (Macnab le coach ; ndlr) est plus exigeant à tous les niveaux et c’est parfait : ça nous tire vers le haut.

Comment s’est passé ce match face au M.O.M ?

Nous ne nous pensions pas favorites puisque l’équipe redescend de PNF et cette impression était plutôt confortée en les observant à la chauffe. Cependant, nous avons été très propres dans le jeu et bien fédérées et le match s’est soldé par notre première victoire 3-0 de la saison (25-22 25-12 25-14 ; ndlr). Je pense que nous avons gagné en agressivité notamment à l’attaque et au service et que l’ambiance que nous avons dans l’équipe et que nous mettons dans les matchs nous aide beaucoup. Tout le monde s’encourage tout le temps, les filles qui sont sur le banc sont à fond avec celles qui sont sur le terrain et c’est très important pour le mental. Colin nous apporte également énormément sur la dimension stratégique et la vision du jeu.

Il a fallu enchaîner avec une équipe plus en difficulté, Cogolin…

L’objectif était clairement de revenir avec une victoire 3-0 pour garder le rythme et ne pas se reposer sur nos acquis après la victoire contre Mougins. Cogolin est une équipe principalement composée de jeunes joueuses qui ont toutes beaucoup de potentiel, mais qui est encore un peu inégale dans le jeu. Elles nous ont parfois mises un peu en difficulté au service et se sont beaucoup battues en défense, mais je pense que l’expérience a joué pour nous. Ça a été également l’occasion de faire jouer tout le monde, ce qui était une très bonne chose. Nous avons une équipe assez homogène où chacune à sa place et sa valeur ajoutée dans le jeu (Victoire du club Maralpin 25-16 25-15 25-20 ; ndlr).

Même si certaines équipes ont un voir deux matchs en retard, l’ASRVB est leader après six journées. Une double montée dans un coin de vos têtes ?

Nous avons créé l’équipe l’année dernière, nous venons de monter et notre objectif n’a jamais été de faire une double montée. L’objectif que nous avons validé et qui est partagé par tous est d’être dans la moitié supérieure du tableau et c’est ce cap là que nous gardons. Je pense que c’est vraiment important de garder la tête froide et beaucoup d’humilité, d’autant plus que nous ne sommes même pas à la moitié de la saison. Pour autant, nous abordons tous nos matchs remontées à fond, avec l’envie de gagner et de nous battre pour y arriver, tout en gardant la dimension plaisir qui est l’un des leitmotivs de l’équipe.

Prochain match, ce samedi à domicile contre Ollioules, qui est se situe juste devant la zone rouge…

Nous ne savons pas trop à quoi nous attendre en terme de niveau et notre philosophie est vraiment d’aborder les matchs un par un, en remettant les compteurs à zéro à chaque fois. Cela dit, notre objectif reste bien évidemment d’engranger une victoire supplémentaire.

Puis ce sera un déplacement à Grasse pour un match au sommet. Un match qui va décider de beaucoup de choses en haut de tableau ?

Nous savons que le match contre Grasse va être très difficile, nous les avons vu jouer lors du tournoi de préparation à Cogolin. C’est une excellente équipe qui est dans la course pour la montée et qui a les moyens de ses ambitions. Arriver en ayant gagné contre Ollioules nous permettra sans doute d’être encore plus solides mentalement, mais dans tous les cas, nous savons qu’il faudra être à fond sur chaque point. Mais ça nous plait, c’est un challenge et nous allons nous préparer pour ça.

(Crédit photo : Gilles d’Andréa Photography)



Voir plus d'articles de la même catégorie