Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Guez face à la meute à Toulon

Ecrit par Martial HESPEL

« Venez assister à de belles parties de tennis en simple et double messieurs et apprécier des joueurs du niveau ATP ». L’organisation du 18e Future de Toulon ne s’y trompe pas : le niveau s’annonce très relevé cette année. Pendant que la crème du tennis mondial sera à Wimbledon, les meilleurs Français, absent du troisième tournoi du Grand Chelem de la saison, ont rendez-vous à Toulon pour y disputer le Future n°10 sur le sol français. Le vainqueur sortant David Guez (176e) sera présent, tout comme le finaliste, le Grassois Jonathan Eysseric (202e). Autour d’eux, Nicolas Renavand (247e), terreur de double en ce moment sur le circuit Challenger avec Eysseric. Mais aussi Grégoire Burquier (296e), Hugo Nys (549e), Enzo Py (880e) ou encore Maxime Chazal (626e).

 

Arneodo forfait ?

 

Guillaume Couillard, entraîneur national à la FT de Monaco, évoque les présences de Benjamin Balleret (536e) et de Romain Arneodo (684e). « Benjamin sort d’une demi-finale au Future de Sienne (sa troisième demi-finale en un mois) et il aura pour objectif d’aller chercher le titre en espérant bien récupérer de ses efforts ». Pour Arneodo, la situation est différente car il est toujours en Serbie après avoir perdu ce samedi la finale du double au Future de Belgrade associé à Hugo Nys. « Il a mal au mollet et va passer des examens. A partir de là on décidera s’il jouera ou non à Toulon ». De ce fait, la composition des doubles pour Toulon est encore en suspend. En simple, Balleret et Arneodo peuvent se rencontrer en huitième de finale. Au premier tour, Balleret affronte Constant Lestienne (656e). Arneodo va défier, si son mollet lui permet, Tak Khunn Wang (610e).

 

Le retour de Mina ?

 

Ce Future de Toulon est l’occasion également de retrouver Gianni Mina, vainqueur en 2011. Le Guadeloupéen a aujourd’hui 21 ans. Souvenez-vous. En mai 2010, à 18 ans, il participe à son premier tournoi ATP grâce à un wild-card à l’ATP de Nice. Puis dix jours plus tard, il affronte Rafael Nadal au premier tour de Roland Garros. Un an plus tôt, il avait remporté l’Open International Juniors de Beaulieu sur Mer près de Nice. Depuis, Mina a disparu de la circulation en connaissant une saison 2012 blanche. Retombé au-delà de la 800e place il y a quelques mois, le voici aujourd’hui 696e après des résultats intéressants en Futures aux Etats-Unis et au Mexique. Sans aucun doute un mauvais tirage pour celui qui l’affrontera dès le premier tour dont on attend encore l’identité car ce sera un qualifié. Mina ne sera pas tête de série, attention aux surprises…



Voir plus d'articles de la même catégorie