Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse va devoir travailler

Ecrit par Martial HESPEL

La Nationale 3 Féminine du Pays de Grasse a repris l’entraînement lundi soir sous les ordres de son entraîneur Laurent Baudet. Premier état des lieux : il y a du boulot.

« Le niveau physique globale de l’équipe n’est pas bon. Ce n’est pas un secret : je l’ai dit ouvertement aux filles. » Laurent Baudet ne cache rien à www.magsport06.fr. Pour ses débuts à la tête de la NF3 de Grasse, l’entraîneur prend conscience du chemin qu’il aura à parcourir. Malgré tout, nous n’en sommes qu’au début de la préparation et les motifs d’espoir sont nombreux. 

« L’état d’esprit est correct et elles ont conscience qu’il va falloir travailler et s’accrocher pour se remettre à niveau. » Pour avancer, Baudet a choisi l’option de désigner trois capitaines de groupe : Laura Macri, Magali Dallard et Mélanie Chialvia. « Je les ai reçu d’abord. Puis un bref discours de présentation de la préparation au groupe entier ainsi que ma vision de la dynamique que j’essaye d’instaurer. La première séance m’a permis de faire un état des lieux du groupe et on a clos notre reprise par un petit apéro sympa offert par nos dirigeants. » En résumé, une ambiance studieuse à la salle Tocqueville. Baudet peut compter sur quasiment vingt filles aux entraînements cette semaine. Léa Schneider arrive ce jeudi.

C’est un coach très attentif à la vie de son groupe qui compte bien instaurer un système très professionnel. Explications. « Le staff médical est géré par Benjamin Dalières et Guillaume Colignon en relation évidemment avec les techniciens : Jeremy Schneider et moi-même. L’objectif prioritaire sera toujours d’anticiper les blessures et donc d’avoir un travail de prévention. Pour le moment il n’y a que des bobos de reprise tout à fait normaux. Mais la préparation se fait aussi mentalement. Les filles qui se chercheront des excuses physiques pour lever le pied seront vite démasquées. Pour le moment tout le monde joue le jeu et c’est vraiment un point positif. »

Le coach cherchera aussi à, très vite, voir son groupe s’entendre à merveille. Ce dernier est, pour dégrossir le trait, composé de deux entités avec celles déjà là l’an passé sous le maillot rose de Grasse / Mouans-Sartoux et de cinq joueuses qui viennent de Cannes. « Le handball est un petit milieu et le handball féminin encore plus petit. Donc toutes les filles se connaissaient quasiment déjà. L’intégration se fait doucement et va s’accélérer notamment avec le handball et les relations que les joueuses vont se découvrir les unes avec les autres. Je ne suis pas inquiet à ce sujet. Le club de Grasse / Mouans-Sartoux avait besoin de sang neuf avec une arrivée massive de joueuses pour se re-dynamiser. Les anciennes sont positives quant à l’arrivée des recrues. »

Durant le mois d’août, quatre séances par semaine vont rythmer la vie de l’équipe avec une priorité donnée à l’aspect physique et athlétique. Malgré tout, comme l’explique Baudet, le groupe a touché au ballon dès le premier jour. Le programme des matchs amicaux est en train d’être finalisé. L’équipe participera également au tournoi de Cagnes-sur-Mer, équipe promue en NF3, le 6 septembre prochain. L’aventure ne fait que commencer…

(Crédit photo : Gérémi)



Voir plus d'articles de la même catégorie