Par Sudeast Info
Basket : Vence et Cerutti veulent la PNM
Jean-Luc Cerutti sera toujours la saison prochaine l'entraîneur de la R2M de Vence avec un objectif clair, net et précis.
Volley : Double montée pour l’ESVL
De la Régionale à la PNF, de la Départementale à la Régionale, les deux équipes seniors féminines de l'ESVL accèdent à l'étage supérieur, une révolution à stabiliser.
Basket : Jouandon, retrouve la N2F
L'AS Monaco va retrouver la N2F la saison prochaine. Championne de sa Poule A de N3F, l'équipe de Christelle Jouandon doit maintenant réussir son retour.
Basket : Viale reste au Cavigal
Il poursuit l'aventure, Sébastien Viale nous a confirmé sa présence renouvelée sur le banc de la PNF du Cavigal Nice.
Volley : Mandelieu monte en N3F
Mandelieu jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Invaincu, l'effectif Mandolocien n'a jamais tremblé et se tourne vers l'avenir avec ambition.
Basket : Agostini reste au SLB
Philippe Agostini a confirmé à notre média qu'il sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M du Stade Laurentin Basket.
Volley : Donzion continue l’aventure
En poste depuis 2012, Jean-Christophe Donzion n'est pas prêt de rendre son tablier : il sera toujours à la rentrée de septembre 2022 sur le banc de la N3M du MLNVB.
Volley : Antibes grille encore un joker
Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.
Volley : Mandelieu se relance
Vainqueur pour la première fois depuis le 4 décembre, Mandelieu profite enfin d'un calendrier plus clément pour se relancer. A confirmer ce week-end contre Cagnes en N3M.
Basket : Du SLB aux Restos
Ce samedi soir, Saint-Laurent du Var reçoit Cagnes-sur-Mer en N3M, à cette occasion le club soutient les Restos du Coeur. Explications.

Grasse va devoir se prendre en main

Ecrit par Martial Hespel

Pour monter en N2F, Grasse n'a pas d'autre choix que de réaliser un sans faute en Poule Haute de Nationale 3, mais pour cela, il va falloir afficher un état d'esprit différent.

Ce 27 mars, le Pays de Grasse ASPTT va débuter ses play-offs de Nationale 3 dans l’optique de monter en Nationale 2.

Les résultats de la première phase, acquis contre Cagnes-sur-Mer, La Garde et La Crau sont conservés. Pour compléter le tableau, Grasse jouera un match sec contre quatre autres formations : Avignon, Eyguières, Côte Bleu et Gardanne. Les deux premiers montent en N2F mais avec deux défaites en première phase subi contre La Garde et Cagnes-sur-Mer, les filles de Jean-Christophe Dalmasso ne partent que cinquièmes.

Le coach a fait ses calculs, son unique chance, ou presque, de monter, est de réaliser un sans faute : quatre victoires. « On a encore notre destin en main, si on gagne tout, quoi qu’il advienne, on monte. Au moindre accroc, ça va sérieusement se compliquer », explique t-il à www.magsport06.fr. « Nous avons davantage d’excitation que d’appréhension. Cette formule est tout aussi excitante qu’injuste, on va jouer à fond afin de décrocher l’objectif qui, il y a quatre ans, nous aurait paru impensable. »

Mais pour y parvenir, l’entraîneur a besoin de tueuses sur le terrain. Oui son groupe vit bien, mais presque trop bien. Un effectif de copines qui doit, aussi, dans les moments difficiles, être capable de se dire les choses dans le contexte particulier du vestiaire. « S’apprécier c’est bien, mais il faut que l’on accepte de se faire violence, de se faire mal, de se dire les choses quand ça ne va pas. Si nous voulons atteindre l’objectif, le groupe doit prendre conscience de cela. Ça passera uniquement par le sérieux que l’on a su avoir. Le groupe vit très bien, c’est super, mais depuis quelques semaines, on s’est égaré. »

Dimanche, à domicile, quel que soit le contenu, Grasse n’a pas d’autre choix que de battre Gardanne. La veille, un match, déjà décisif aussi, entre La Garde et Eyguières, va livrer de riches enseignements.



Voir plus d'articles de la même catégorie