Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse, un temps d’avance

Ecrit par Martial HESPEL

En s’imposant le week-end dernier assez largement contre Toulon, Grasse termine sa phase aller de PNM avec un bilan positif et une cinquième place. Le maintien se profile mais il aurait pu, presque, être déjà en poche.

Six victoires, pour cinq défaites et une belle place de cinquième. Voici la situation de Grasse qui, incontestablement, parvient à s’implanter durablement à ce niveau, équipe qui jouait encore au niveau départemental il y a trois ans. Mais le coach Ghislain Fouillen, qui est également joueur, ne peut cacher sa grosse déception du 10 janvier. Pour le premier match de l’année, un déplacement à Cagnes-sur-Mer. « Un vrai faux pas effectivement », regrette-t-il auprès de www.magsport06.fr. « Après avoir proposé du beau jeu pendant deux quarts temps et demi, avoir compté jusqu’à vingt-cinq points d’avance, plus rien. On les voit revenir égaliser au buzzer pour perdre en prolongation… » Une prolongation largement dominée par les locaux, score final 91-83. 

Alors, samedi dernier, il était impératif de ne pas devenir la première équipe à tomber contre Toulon, lanterne rouge. Il fallait gagner et se rassurer. « Toulon est une équipe jeune et peu expérimenté. Mon groupe était très revanchard, motivé et avait cœur d’effacer cette défaite très rageante. En étant sérieux, appliqué, tout le monde a pu participer à cette victoire. » 89-59. 

Ainsi, si le bilan actuel est positif pour le coach, il martèle qu’il aurait dû être de sept victoires pour quatre victoire sans le faux pas de Cagnes-sur-Mer. « En début de saison j’avais envisagé un maintien assez rapide pour voir un peu plus haut par la suite et nous sommes dans les clous pour l’instant. Ce que nous proposons est très cohérent des deux côtés du terrain grâce à un groupe à l’écoute et qui progresse chaque année. On a plus de marge (Pour le maintien que la saison passée ; ndlr) car deux voir trois équipes sont plus faibles que la saison dernière. » 

Même si la situation est bien engagée, il ne faudra pas s’endormir en 2016. Comme en début de saison, Nice va débuter sa phase retour par les gros : Nice, Monaco et Golfe-Juan / Vallauris. Et puis, sur les onze matchs de la phase retour, Grasse n’en aura que quatre à jouer à domicile dont Golfe et La Garde, mais aussi Carros et enfin Cagnes-sur-Mer. Autrement dit, Grasse devra se déplacer chez les quatre derniers. Il faudra gagner hors de ses bases. « On fera tout pour engranger le maximum de victoires à la maison.  Effectivement nous allons beaucoup nous déplacer mais j’ai confiance en mon groupe qui voyage bien et ne lâche rien. Mes joueurs feront ce qu’il faut pour conserver cette cinquième place au classement général. » Prochain match ? Ce samedi à Nice, qui va devoir revenir sur terre après son exploit contre Monaco, ce n’est jamais évident… L’infirmerie de Grasse, jusqu’à nouvel ordre, est vide.

(Crédit photo : USGB)



Voir plus d'articles de la même catégorie