Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse un dauphin retrouvé

Ecrit par Martial HESPEL

En reconstruction cette année que ce soit sur le banc ou sur le terrain, la NF3 du Pays de Grasse, un nouveau club également, est une brillante deuxième après six journées.

Le classement de la Nationale 3 Féminine est à jour. Tout le monde a joué ses six matchs et Grasse est deuxième. Et oui, une place, il faut le dire, que peu de monde avait vu venir en discutant avec de nombreux observateurs. Samedi, en match en retard, à domicile, l’équipe de Laurent Baudet a battu Clermont Salagou sur le score de 32-26. Un match, en quelques sortes bonus, que Grasse a pris très au sérieux. Et pourtant, ce sont les Héraultaises qui vont bien mieux commencer en menant les trois quarts de la première mi-temps. Mais, avec un jet de 7 mètres de Manon Polizzi à quelques secondes de la sirène, le score sera de parité, 15-15.

« On savait que Clermont était une équipe accrocheuse avec beaucoup d’intensité dans les duels. Elles sont mieux rentrées que nous dans le match. On a eu du mal à s’adapter tactiquement à leur attaque en début de match », détaille Baudet pour www.magsport06.fr. « On a été un fois à -4 (2-6) et on revient (6-6). Puis on se fait sanctionner deux minutes (Victorine Houessinon à la 14e ; ndlr) et on se retrouve à -3 (6-9). On fournit beaucoup d’effort pour recoller à nouveau à la mi-temps. Ça démontre une réelle force de caractère. »

Après 25 secondes de jeu en seconde mi-temps, Aline Zammit marque. Grasse ne lâchera plus jamais là tête. « On passe devant au tableau d’affichage et on a essayé d’imprimer un rythme très soutenu. Nos filles ont su prendre confiance et je pense qu’on a livré notre meilleur match de la saison pour le moment sur le plan de l’intensité et la solidarité. »

Une réelle monter en puissance, une deuxième place et un bon matelas d’avance sur le zone rouge puisque le maintien reste jusqu’à aujourd’hui l’objectif prioritaire de Grasse. « On est super heureux de regarder le classement et on n’a pas volé nos points. Ceci dit il faut remettre les choses dans leur contexte. Sur les six matchs nous avons déjà joué Livron (Lanterne rouge ; ndlr) qui sera un adversaire un cran en dessous. Certaines équipes du haut de tableau ne les ont pas joué (Port de Bouc, Maylan ou encore Clermont Salagou ; ndlr). Et sur nos six matchs nous en avons joue quatre à domicile. Donc effectivement nous sommes ravis de ce début de saison mais nous savons d’où nous venons et c’est en toute humilité que nous allons continuer à travailler. »

Approche maintenant ce qui est peut-être le principal tournant de la saison de Grasse avec un déplacement à Meylan, quatrième, deux points derrière la Team Baudet. Si Grasse réussi un coup, la saison prendra une toute autre tournure qu’en cas de revers où il faudra continuer à lutter. « Le match a Meylan est un bonus. Si nous prenons des points dans ce long déplacements nous aurons fait les deux tiers du chemin pour le maintien. Ça serait une sacrée performance après seulement sept journées. Cependant nous sommes dans un championnat très homogène et il y aura des surprises tous les week-end. Il ne faudra pas se relâcher. »

Pour continuer à décrocher des victoires, Baudet pourra s’appuyer sur son attaque, la meilleure du championnat (29.8 buts) même si les quarante buts passés contre Livron y sont aussi pour quelque chose. « Forcément, pour gagner des matchs, ça aide. Mais avoir la meilleure attaque en terme de statistique ne veut pas dire la meilleure attaque tactiquement ou stratégiquement. On travaille beaucoup ce domaine là en espérant nous améliorer dans les prochaines semaines. Et surtout continuer à progresser en défense collectivement. » Mais en ayant déjà joué le 1er, le 3e, le 5e et le 6e, Grasse est au niveau du haut de tableau et doit confirmer face à Meylan pour valider tout cela.

(Crédit photo : Pays de Grasse ASPTT)



Voir plus d'articles de la même catégorie