Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse se punit lui même

Ecrit par Martial HESPEL

« Nicolas Bonnet et moi même sommes très déçus. Des mois de travail et de promesses qui tombent à l’eau à cause d’un manque de sang froid et de comportements qui n’étaient pas à la hauteur de nos attentes ». Marc Ravanello n’y va pas par quatre chemins pour qualifier la déception du duo de coachs. Hier pour le compte du match aller des 16es de finale de Fédérale 2, Grasse s’est incliné sur son terrain 18-19 face à Annecy. Pourtant, au niveau du jeu, il n’y avait pas tant de différence entre le ROG (4e de la poule 4) et Annecy (1er de la Poule 3). « Notre poule était plus compliquée que la leur. Et si nous étions restés cohérents la victoire était vraiment jouable ». En effet, Grasse a pris un carton jaune et durant les 10 minutes de suspension les Azuréens ont encaissé 13 points. Ajoutez à cela un carton rouge à vingt minutes de la fin du match, Grasse n’était pas en mesure de s’imposer : « On parvient tout de même à bien tenir le ballon mais on s’épuise. Pendant une bonne partie du match, on s’est attelé à jouer au rugby et à mettre en place ce qu’on sait faire. Mais on paye plein pot nos erreurs ».

 

« L’arbitrage n’est pas en cause »

 

Une réelle déception pour les Grassois puisque Chambéry, Valence et Avignon, les trois autres qualifiés pour les play-offs de la poule 4, ont tous gagné contre les trois autres clubs de la poule 3. « C’est très décevant car il n’y avait pas de grosse différence de niveau. On le voit avec les autres résultats. On est pas resté serein et aujourd’hui on ne peut s’en prendre qu’à nous même. Il est hors de question de mettre en cause l’arbitrage ». Malgré tout, au rugby, une défaite par un point d’écart n’est en rien rédhibitoire : « C’est presque un 0-0 à l’extérieur que nous allons jouer. Mais si on veut passer, il faudra corriger le comportement de certains joueurs. Car si on parle purement rugby, nous n’avons rien à leur envier. On a les armes pour gagner ». Et pour s’imposer, Ravanello a peut-être décelé la faille d’Annecy : « Elle défend bien et est puissante. Même si elle n’excelle dans aucun compartiment du jeu, elle n’est à la rue dans aucun : elle est très homogène. Elle sait tenir le ballon. Si on réussit à la prendre plus profondément dans l’axe, on leur posera plus de problèmes car en défense elle s’étale vite ». Match retour le dimanche 28 avril prochain à Annecy à 15 heures.



Voir plus d'articles de la même catégorie