Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse reçu dix sur dix

Ecrit par Martial HESPEL

En ballottage défavorable pour jouer les play-offs il y a encore quelques jours, Grasse vient de décrocher dix points en deux matchs de Fédérale 2. L’affaire est bien engagée.

Le coup parfait. Dans l’optique de la qualification pour les play-offs de Fédérale 2, Grasse, qui évolue dans la Poule 4, a réalisé une très belle opération samedi dernier en s’imposant 30 à 15 face au SC Royannais. De plus, les Azuréens ont glané le point du bonus offensif en marquant trois essais alors que de son côté le SCR a marqué la totalité de ses points sur coups de pied : quatre pénalités et un drop. « La victoire était essentielle pour distancer un rival direct à la qualification. Mais nous savions très bien que ça ne serait pas chose facile car nous avons joué face à une belle équipe qui est armée aux postes clés », dévoile Marc Ravanello, le technicien grassois, qui dirige le groupe en association avec Nicolas Bonnet. 

Selon les propres paroles de son entraîneur, Grasse aurait pu « craindre le pire » en première mi-temps de cette treizième journée. « Nous sommes menés au score et aussi bien défensivement qu’offensivement nous n’avions rien proposé. Nous nous mettions en danger sur des fautes et des comportements : ce qui est toujours le signe d’impuissance à trouver les solutions. » Alors, après une discussion constructive dans les vestiaires à la pause, le ROG s’est remis à l’endroit avec de l’ordre et de la confiance. « Nous avons remis le train sur de bons rails ce qui a permis de prendre ce bonus inespéré. »

« Un déplacement déterminant »

Ces cinq points s’ajoutent aux cinq acquis le 2 février dernier, en match en retard de la onzième journée et un succès 38 à 7 contre Monteux. Après treize journées, Grasse est quatrième, avec six points d’avance sur Royans, cinquième et premier non qualifié pour les play-offs. Les Grassois ont donc un précieux break en poche en cas de contre performance. Malgré tout, si Grasse termine quatrième de son championnat, il faudra jouer contre le champion de la Poule 3 dès le début de play-offs : un vrai défi. Alors, pour éviter de tomber sur du très lourd dès le début, il faudra grimper le plus possible. Tricastin (2e) et Chateaurenard (3e) ont trois longueurs d’avance sur Grasse. Tout est jouable.

« Le déplacement à Givors sera déterminant pour la qualification mais il ne faut pas prendre cette équipe à la légère. Elle joue sa survie en Fédérale 2 sur les derniers matchs et ne se laissera pas mourir facilement », prévient Ravanello. « Givors est une équipe qui tient très bien le ballon et qui produit énormément de jeu, souvent, stérile, mais attention quand même. » Grasse ira donc à Givors dimanche avec la ferme intention de décrocher au minimum les quatre points et pourquoi pas, comme contre Monteux et Royans, le point du bonus offensif.

(crédit photo : Rugby Olympique de Grasse)



Voir plus d'articles de la même catégorie