Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse recrute du lourd

Ecrit par Martial HESPEL

Fusion de Grasse et de Mouans-Sartoux, le Pays de Grasse veut grandir et s’en donne les moyens. Deux figures de l’AS Cannes des années 2000 arrivent dans le staff.

« Nous avons le plaisir de vous annoncer le recrutement de personnes de grande qualité, qui vont apporter expérience et professionnalisme à notre nouveau club. » Le Pays de Grasse, récente fusion entre les clubs de Grasse et de Mouans-Sartoux, s’annonce très ambitieux pour l’avenir et le prouve. 

Ruben Callejon, le Président, vient d’annoncer en exclusivité pour www.magsport06.fr les arrivées de deux figures du volley-ball français dans l’encadrement technique. Tout d’abord, Marc Schalk dont le palmarès est impressionnant avec 40 sélections en équipe de France, une cinquième place à la coupe du monde 2003, deux coupes d’Europe avec Cannes en 1999 et Roeselare en 2002 et plusieurs titres de champion de France et des victoires en coupe de France.

Schalk prendra la fonction de Directeur Technique. « Une de ses missions prioritaires est la supervision et le développement du club, aux travers notamment  des actions visibles et significatives auprès des écoles et des collèges. Ce projet tourné vers les jeunes est une priorité forte pour le PGVB », détaille Callejon.

Pour soutenir Schalk, arrive Pascal Ragondet, qui lui aussi a fait les beaux jours de Cannes dans les années 2000. Les deux hommes ont donc joué plusieurs saisons ensemble et leur complémentarité ne sera que meilleure hors du terrain. « Ils vont collaborer étroitement avec l’ensemble des entraîneurs positionnés sur la pré-formation. Pascal sera le réfèrent de la pré-formation du PGVB. Nous sommes très heureux de les accueillir et de nous mettre sans tarder au travail pour répondre au nombre croissant de licenciés, pour continuer le travail amorcé les saisons passées et pour imprimer durablement une dynamique pour le volley à Mouans-Sartoux, à Grasse mais aussi, à terme, dans tous le territoire de la communauté de communes. » 

A noter que, pour ce qui est de l’élite du club, si Jérémy Magar conserve sa place sur le banc de la Nationale 3, c’est justement Schalk qui va entraîner cette saison la Régionale Féminine. Pour la Nationale 3, l’objectif sera de réaliser une belle saison avec un milieu de tableau et non pas, malgré son rôle de promu, de jouer un simple maintien. Pour ce qui est des filles, sur deux ans, le projet est de monter en Pré-Nationale.

(Crédit photo : Nicolas Lorenzelli)



Voir plus d'articles de la même catégorie