Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse, la douleur est vive

Ecrit par Martial HESPEL

Après trois victoires consécutives en début de saison, la NF3 de Grasse – Mouans-Sartoux enchaîne les contre-performances, la faute à une cascade de blessures, explique Pascale Jacques.

L’an passé, malgré un effectif réduit quantitativement, l’ASPTT Grasse – Mouans-Sartoux avait réalisé une saison exceptionnelle, terminant deuxième du championnat et manquant la montée en NF2 lors des barrages. Tout cela grâce à un nombre de pépins physiques proche du néant, laissant à Bruno Paolini toutes les forces vives de son groupe chaque week-end. Paolini aujourd’hui sur le banc de la réserve en Pré-Nationale, Pascale Jacques a récupéré sa place avec un excellent début d’exercice, trois victoires face à La Crau, Hyères et Apt. Mais depuis un mois, tout a basculé, avec trois défaites et un match nul. 

« En ce moment nous sommes dans une période noire et la fin 2014 va être dure », ne se cache pas l’entraîneur à www.magsport06.fr. Les blessures s’enchaînent et aujourd’hui, Pascale Jacques ne peux plus compter sur Mélanie Magellen, Laura Macri, Clarisse Attanasio et Julie Gueldry, blessées. Alisson Polizzi est elle aussi hors des terrains pour plusieurs mois, un heureux événement est prévu pour le mois de mai prochain. Tout en rappelant que Jordane Martial, capitaine de l’équipe la saison et pilière du système de jeu grassois, porte aujourd’hui le maillot de Cannes en Nationale 2. La Nationale 3 grassoise vient de disputer ses deux derniers match avec seulement huit éléments sur la feuille de match, gardienne incluse. « Il faut composer pour assurer les matchs, d’où les résultats négatifs, n’ayant pas de banc et malgré des filles qui se battent jusqu’au bout. Il est dur de tenir. »

Il faudra encore s’accrocher ce samedi à domicile face à Plan de Cuques, neuvième du championnat, avec seulement deux points de retard sur les Roses. « La situation va être la même car on a laissé des plumes à Avignon (Défaite 28-24 samedi dernier ; ndlr). On attend l’IRM de Louisa Bourezg suite à une grosse béquille. Nous verrons vendredi. » Le club attend donc avec impatience 2015 pour récupérer des forces, tout en sachant que lors de cette phase aller, Grasse n’a pas encore rencontré l’intouchable réserve de l’OGC Nice. « Il va falloir être soudé, souhaiter qu’il n’y ai pas d’autres blessures car à force de tirer sur les filles, ça casse. Pour samedi, on va tout faire mais on sait que ce sera dur. »

(Crédit photo : Marie-Laure Terrier)



Voir plus d'articles de la même catégorie