Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse, la dernière marche

Ecrit par Martial HESPEL

Comme la saison passée, Grasse va jouer le tournoi de qualification pour monter en Nationale 3 Masculine. Confiant, le coach Jérémy Magar croit pleinement en son groupe.

Il y a un an, Grasse a du se relever d’une grosse désillusion suite à l’échec de l’équipe première qui est passée à côté de son TQCN en disant, provisoirement, adieu à la Nationale 3. Pour repartir dans une nouvelle saison en Pré-Nationale, Jérémy Magar s’est installé sur le banc en provenance de Mougins. « Le projet en début de saison était tout simplement de retenter la montée car c’est anormal qu’une équipe comme la PNM de Grasse puisse échouer », confie l’entraîneur à www.magsport06.fr. Un an plus tard, une saison presque parfaite avec seize victoires pour deux défaites, les deux contre Monaco, le champion. Pourtant les deux équipes terminent avec même nombre de défaites, Monaco ayant laissé échapper des points contre Nice et Antibes. « Je tiens à préciser que Monaco n’était pas au complet lorsqu’il a laissé quelques points contre des équipes de milieu de tableau », reconnaît Magar. 

« Me concernant je suis un peu déçu de ne pas avoir battu Monaco au match retour. L’objectif de la deuxième partie de saison était de gagner tous nos matchs et donc aller chercher la première place du championnat. La saison a été longue avec beaucoup de péripéties : départs temporaires de joueurs pour des raisons professionnelles, des blessures etc… » Grasse a impressionné en cette fin de saison avec trois victoires 3-0 contre Nice, Mandelieu et Toulon et une toute petite moyenne de 15.5 points encaissés par set. Grasse est prêt et Magar affirme que son groupe sera « au complet même plus qu’au complet. Nous partons avec toutes nos armes. »

« De multiples solutions »

Dans dix jours, Grasse se rendra donc à Ambarès-et-Lagrave, en Gironde. Le principe est très simple avec deux Poules de 3 équipes. Le premier de chaque Poule monte en Nationale 3. Les quatre autres devront remettre le bleu de chauffe le dimanche pour espérer monter. « Je pense que mon groupe a le niveau pour produire du beau volley-ball pendant cette compétition. C’est un groupe avec lequel il m’est possible d’avoir de multiples solutions. » De plus, de nombreux joueurs étaient déjà présents il y a un an lors de l’échec. Inévitablement, cette mauvaise expérience sera utile pour mieux gérer le coup cette fois. « L’expérience de la saison passée compte pour le mental. Mais je pense qu’il faudra surtout que je fasse aussi un bon coaching pour leur permettre de trouver des solutions si besoin. » Grasse a toutes les cartes en main pour monter.

L’an prochain, comme nous vous l’avons annoncé il y a quelques jours, Grasse et Mouans-Sartoux vont fusionner pour créer un club unique afin d’avoir d’avantage de moyens. Une montée en Nationale 3 serait un excellent départ pour cette nouvelle composition qui fera sans doute bouger les lignes dans le département.

(Crédit photo : Nicolas Lorenzelli)



Voir plus d'articles de la même catégorie