Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse grille un joker

Ecrit par Martial HESPEL

Le PGVB n’est plus deuxième du championnat Régionale Féminine où seuls les deux premiers monteront en PNF. La faute à une fin de match loupée contre Ollioules. Roquerfort-les-Pins repasse devant.

Lorsqu’on s’appelle Grasse, qu’on est deuxième de RF et qu’on reçoit Ollioules, premier relégable, on se doit de gagner. Et même si beaucoup d’observateurs du championnat évoquent une place de neuvième non conforme au niveau réel des Varoises, les faits sont là. Et certains technicien aiment à rappeler qu’une montée ne se joue pas forcément sur les confrontations directes entre équipes de haut de tableau mais aussi et surtout sur les points perdus ici et là contre des formations à la lutte pour le maintien. C’est exactement le scénario qui vient de se produire pour Grasse.

Après avoir mené 2-0, sans survoler les débats, dont un 26-24 au premier set, Marc Schalk va voir son groupe perdre pied. « Nous n’avons pas su les faire douter. Nous étions toujours derrière au score et les filles se sont plus crispées que libérées. Du coup, en faisant autant de fautes durant les trois derniers sets il était difficile de croire à la victoire », peste le coach pour www.magsport06.fr. Le club visiteur va remporter, nettement, les trois sets suivants : 19-25 16-25 8-15. L’entraîneur regrette l’état d’esprit de ses joueuses. « Sans enlever le mérite à Ollioules nous aurions dû nous imposer avec un peu plus de combativité et d’implication. » Grasse entre maintenant, après la pause des fêtes, dans une nouvelle longue très jusqu’au 20 février et la réception du Pradet / La Garde. En effet, si une journée aura lieu le week-end prochain, Grasse en est exempt et entre donc dès maintenant dans la trêve. « Je vais devoir trouver des solutions jusqu’à la fin de la saison, entre les blessées et les impératifs de boulot, pour espérer croire au podium et peut-être plus… »

En s’imposant 3-0 contre Draguignan, Roquefort-les-Pins repasse deuxième : même nombre de points mais en ayant gagné un match de plus. « J’espère que cette nouvelle trêve permettra de nous remobiliser. Il ne nous reste plus trop de jokers… C’est une défaite qui fait très mal. Autant au niveau mental qu’au classement. » Grasse en effet ne devra plus se louper car la montée pourrait se jouer à l’occasion de l’ultime journée où le PGVB recevra une formation antiboise en pleine explosion. Et puis, le 19 mars, il faudra aller à Roquefort-les-Pins. Schalk a tout intérêt à profiter de ce mois de pause pour récupérer un groupe au complet, travailler de nouvelles combinaisons, pour finir au mieux le sprint final.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie