Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse est de retour

Ecrit par Martial HESPEL

Empreint à de gros soucis d’effectif en début de saison qui lui ont pollué la préparation et les premiers matchs, la N3M de Grasse termine l’année en boulet de canon et ne compte pas s’arrêter là.

Lors des cinq dernières journées de la phase aller, Grasse a donc pris onze points, là où l’équipe d’Émilie Poma et Jérémy Magar (Photo), lors des quatre premiers rounds, n’en avait pris… qu’un ! Samedi, malgré la perte du deuxième set, Grasse est allé s’imposer à Mougins. « Cette victoire avant les fêtes a été sacrément appréciée. Prendre trois points à ce moment là fait un bien fou. La première partie de saison fut extrêmement dure pour notre groupe avec toutes les galères rencontrées mais il s’est accroché : surtout mentalement », expliquent-ils à www.magsport06.fr.

Ce succès face à Mougins faisait suite à une trêve de quinze jours qui elle-même faisait suite à quinze sets disputés en seulement trois matchs. « Nous n’avons pas cessé de nous entraîner et avons même rajouté le tournoi inter-membres du club entre-temps. Celui-ci était important pour partager avec tous les licenciés et surtout jouer sans pression pour s’amuser ce que l’on a malheureusement pas beaucoup connu en championnat. Les week-ends de repos sont fait pour souffler mais quand on se bat pour le maintien avec un effectif réduit on ne peut pas se permettre de souffler trop longtemps. Mais il est certain qu’avec les victoires, on récupère plus vite psychologiquement mais aussi physiquement. »

Assuré de ne pas passer le fêtes dans la zone rouge, l’occasion était belle pour Grasse de prendre ses distances. « Le match s’est plutôt bien déroulé, nous avions briefé les gars pour rester calmes en cas de discussions houleuses avec les arbitres et les adversaires. » La rivalité entre les deux équipes n’est un secret pour personne. « Du coup au départ nous étions beaucoup sur la réserve mais au fil des points les gars ont pris leurs marques. La perte du deuxième set s’explique par un relâchement notamment par l’utilisation pour ce match de ballons Molten vraiment différents des Mikasa auxquels nous sommes habitués mais c’est le jeu de tenté de déstabiliser l’adversaire avec ce genre de petits détails. Mougins l’a fait mais on en est sorti vainqueur. »

Grasse n’est donc plus relégable et enchaîne les points à un rythme de candidat au podium. « On avance, heureusement. On niveau comptable ça s’en ressent mais on ne peut pas dire que nous soyons à notre meilleur niveau car il nous manque encore des joueurs qui, nous l’espérons, nous retrouveront après les fêtes mais rien n’est moins sur, nous sommes encore dans le flou à ce sujet. » La coupure ce n’est pas pour tout de suite. Grasse insiste et profite d’un moral en hausse pour travailler avec des séances cette semaine. Puis du repos avant de reprendre le 3 janvier pour « écrire la suite de l’histoire. » Le travail donc, mais les fêtes aussi. Car si les deux matchs de reprise, contre Mandelieu et Agde, qui sont juste devant au classement, seront déjà importants pour continuer à avancer, les coachs y vont étape par étape. « On prend chaque match les uns après les autres. Alors pour le moment nous sommes tournés vers les fêtes puis dès notre retour on parlera de Mandelieu mais surtout de leur équipe et leurs joueurs. Le classement change d’une journée à l’autre alors on y apporte peu d’importance. Pour nous l’important c’est d’atteindre notre meilleur volley et d’engranger un maximum de points. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie