Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse est dans le rythme

Ecrit par Martial HESPEL

Après quatre journées en Pré-Nationale Féminine, le promu grassois, toujours sous la direction de Marc Schalk, compte déjà six bons points, malgré un effectif qui n’a pas changé, mais qui progresse. 

Troisième de Régionale la saison passée, Grasse a vu avec bonheur Cannes et Cagnes-sur-Mer monter en N3F. Des places se sont libérées et le PGVB ne s’est pas prier pour dire oui à la promotion, celle qui était un objectif. Mais un point noir est venue perturber l’été. L’absence de recrue d’un tout autre standing, même s’il ne faut pas négliger l’apport de Fanny Rodriguez, en provenance de la Régionale d’Antibes, comme l’explique Schalk à www.magsport06.fr. « Je n’ai pas pu recruter comme je le souhaitais. Les deux que j’espérais n’ont finalement pas pu signer. Du coup, je n’ai que Fanny comme recrue. J’ai convaincu ma femme de venir nous aider. Virginie (Roure Schalk ; ndlr) essaie d’être là aux matchs quand mon groupe n’est pas au complet. A compter les retours de Laura – opérée de l’épaule en mars dernier – et de Charlotte – qui a accouché en juin dernier – nous sommes repartis avec la même équipe. » 

Si cela n’est peut-être pas optimal pour jouer le haut de tableau, l’avantage est que le coach connait du coup très bien ses filles. Mais, puisque le niveau est bien supérieur, l’exigence est encore plus forte. « Certaines ont passé un vrai cap par rapport à la saison dernière et c’est évident que le groupe a une marge de progression encore importante. Je suis très satisfait de leur implication aux entraînements. Elles sont conscientes des efforts à fournir pour évoluer dans ce championnat. »

Le coach explique que ses filles ne rechignent pas à vivre des entraînements plus longs et à participer à des spécifiques par groupe pour optimiser les compétences de chacune. « C’est ainsi plus facile, plus rapide et motivant pour moi de pouvoir les faire progresser. J’ai changé de stratégie de jeu mais ma philosophie reste identique. Leur envie de performer et leur solidarité nous ont déjà permis d’engranger de précieux points dès le début de saison. » En effet, après avoir débuté par un revers sec contre la talentueuse formation du Nice Volley-Ball, Grasse n’a jamais terminé un match bredouille. Trois points contre Fayence, deux à Toulon et un face Vidauban.

Inutile de vous dire qu’à ce rythme là Grasse sera peut-être déjà quasiment maintenu dès la fin de l’année civile. Tout du moins, une immense partie du chemin sera faîte. « Notre objectif initial reste le maintien. Il nous faut jouer avec ce stress la pour réussir à laisser derrière nous au moins quatre équipes. Après le dernier match du mois de décembre face à Fréjus nous ferons un premier bilan de cette première partie de saison. Si nous gardons cet état d’esprit aux entraînements comme en match, nous pourrons aborder la suite du championnat plus sereinement. Notre groupe prendra encore plus de plaisir les samedis soirs. » Les trois prochains matchs seront infiniment révélateur puisque Grasse va successivement rencontrer Saint-Laurent, Roquefort-les-Pins et Le Pradet / La Garde, qui sont tous derrière lui au classement. Si Grasse fait un carton face à ces formations, prenant tout du moins six points, le tableau de marche sera excellent.

(Crédit photo : Greg Capeliez)



Voir plus d'articles de la même catégorie