Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse doit se relever

Ecrit par Martial HESPEL

Confortablement deuxième de PERM, Grasse a vu ses concurrents directs à la montée en ERM revenir. Les hommes de Ghislain Fouillen, troisièmes, devront lutter jusqu’au bout.

Très bien placée pour monter en Excellence Régionale Masculine, l’US Grassoise est rentrée dans le rang de PERM avec deux défaites lors des quatre dernières journées. Le 26 janvier, Grasse est tombé à domicile contre la réserve de Saint-Laurent (66-81). « Celle là est logique. Ils ont été plus fort que nous avec notamment un très gros premier quart temps où tout rentrait de leur côté en individuel et en zone. Du coup, nous avons traîné comme un boulet durant tout le match ce retard de début de rencontre. » Derrière Grasse a réagi en battant de justesse (76-78) Carros/Saint-Jeannet, puis en écartant, sans trop de difficulté Carqueiranne (82-62). Mais il y a quinze jours, les Grassois se sont cassés les dents à Menton (72-67). Pourtant, la réserve du MBC lutte pour le pas descendre au niveau départemental. « Cette défaite nous pendait au nez. Depuis quelques semaines, malgré les multiples avertissements, l’équipe ne montrait pas le même engagement dès la première minute de jeu ou réagissait quand elle était dos au mur. Parfois ça passait ou ça basculait en notre faveur comme à Carros. Cette fois, notre première mi-temps à Menton a été catastrophique et même si l’équipe a très bien réagi pour revenir dans la partie, l’issue était fatale. »

« On ne craint personne »

Alors, Si Sainte-Maxime semble quasiment intouchable, la deuxième place qualificative pour l’ERM compte de nombreux candidats, avec Villeneuve-Loubet, Grasse, la CT BAC / CTBB, Saint-Laurent et Lorgues. D’ailleurs, le calendrier de Grasse s’annonce terrible avec des confrontations directes successives avec la réception de Villeneuve-Loubet, un déplacement à Sainte-Maxime et un peu plus tard, un autre déplacement à Beaulieu face à la CT BAC / CTBB. « Malgré les défaites contre Saint-Laurent et la récente de Menton, il n’y a aucune raison d’être inquiet car la coupure va reposer les organismes et j’espère que cette défaite contre Menton va faire réagir positivement le groupe. » La trêve est en effet très longue puisqu’un mois, jour pour jour, sépare le match de Menton et celui de l’ESVL du 16 mars. « Si on veut rester sur le podium le plus longtemps possible, il faudra s’arracher et aller gagner les matchs contre nos concurrents et comme on ne craint personne… Il reste encore beaucoup de matchs et les confrontations directes lors des trois prochaines journées nous permettrons d’y voir plus clair et si nous sommes toujours dans le coup. » Champion de Excellence Départementale il y a un an, Grasse peut enchaîner, dans la foulée, une montée en ERM. Mais les adversaires des Alpes-Maritimes sont nombreux. 

(crédit photo : Union Sportive Grassoise)



Voir plus d'articles de la même catégorie