Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse doit plus gagner

Ecrit par Martial HESPEL

Quatrième de Nationale 3 après trois journées, Grasse n’a toujours pas perdu mais va devoir enchaîner les victoires pour se caler sur le podium. Prochain adversaire, c’est Carros.

Fait plutôt rare, en Nationale 3 Féminine, certes le Pays de Grasse ASPTT n’a toujours pas perdu après trois journées, mais n’a gagné qu’une fois. En effet, l’équipe de Jean-Christophe Dalmasso compte déjà deux matchs nuls dont le dernier à La Ciotat, 23 à 23. 

« Frustration ». C’est le mot que l’entraîneur clame en premier lieu auprès de www.magsport06.fr pour évoquer ce match. « On a mis suffisamment d’ingrédients pour l’emporter face à cette équipe difficile à manœuvrer. Nous avons buté sur la gardienne adverse : six penalties ratés et une quinzaine d’immanquables. » Ce match a suivi l’élimination au premier tour de la coupe de France Régionale face au BTP Nice. « La défaite était – même si je n’aime pas dire cela – encourageante car la prestation est plus que correcte puisque l’adversaire avait aligné son douze de championnat habituel. Nous, nous avions aligné des jeunes du groupe large N3F et PNF ». 

Après quatre matchs officiels disputés, le groupe sort petit à petit de sa zone de rodage où le coach avait pointé du doigt quelques soucis sur le secteur défensif notamment où, malgré la victoire 31 à 29, contre Les Collines, Grasse a peiné à trouver des solutions collectives. Sur un plan offensif, les buts sont marqués de façon très hétérogène avec en moyenne neuf joueuses qui trouvent le chemin des filets. « C’est une bonne chose qui montre que le groupe fait preuve de cohésion. Tout le monde arrive à apporter sa pierre à l’édifice et on commence à trouver des solutions. »

En raison de l’avancée du calendrier de la coupe de France où les Grassoises sont sorties, le championnat et le rythme vont être saccadés. La réception de Carros c’est le 20 octobre prochain et un déplacement à Hyères le 2 novembre. « Il va falloir se remettre en route. Certes nous sommes toujours invaincus mais nous avons malheureusement grillé déjà un joker. Il faut que le groupe continue à rester mobilisé car je vois une évolution mais il faut que l’on s’attelle à respecter le projet de jeu pendant une heure et ne plus avoir une période creuse de quinze à vingt minutes par match. C’est beaucoup trop. »

(Crédit photo : Vincent Saverino)



Voir plus d'articles de la même catégorie