Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse doit enfoncer le clou

Ecrit par Martial HESPEL

Interlocuteur de notre média, Yohan Gueddi, gardien de la Pré-Nationale de Grasse, dresse un portrait complet d’une situation avantageuse à faire fructifier samedi contre Fréjus.

Un mal pour un bien au final ? Nous le saurons définitivement samedi soir. Mais avec deux matchs reportés entre novembre et décembre en raison des deux épisodes météorologiques très difficiles que nous avons connu, la PNM du Pays de Grasse ASPTT a du prendre son mal en patience et a connu une sorte de première trêve hivernale. Il a fallu gérer pour un groupe qui n’a qu’un objectif, clairement annoncé en début de saison : le titre de champion et donc la montée en Nationale 3. « C’est vrai que ça été une problématique mais l’équipe a très bien abordé le retour à la compétition contre Villeneuve-Loubet en s’entraînant sérieusement et en restant focus sur les objectifs de la saison », explique à www.magsport06.fr Yohan Gueddi, le portier grassois et ancien gardien du VLHB. 

Dans la foulée d’une Nationale 2 affichant une belle maturité cette saison, la réserve villeneuvoise devait être prise au sérieux et c’est ce qui a été fait avec une victoire 27 à 31 à Jean Granelle. « L’équipe a réalisé un match très solide défensivement, mais on a eu des lacunes en attaque face à leur défense très compacte et agressive autour d’un bon gardien. On a su rester sérieux dans les moments clés du match pour s’imposer. »

Un succès crucial contre le HBMMS…

Voilà donc la double confrontation contre le HBMMS et Fréjus pour une équipe de Grasse qui avait beaucoup à perdre mais qui a su remporter le premier round samedi dernier de justesse face aux hommes de Laurent Baudet comme l’explique Gueddi. « Nous avions la pression et beaucoup à perdre. Mougins était déjà devant nous au classement. Alors en cas de défaite, ça serait devenu compliqué. Même s’ils ne l’ont pas annoncé comme nous avons pu le faire, ils ont un effectif qui ne peut que jouer la montée. De notre côté, il y avait une pression particulière. On possède un groupe avec des joueurs d’expérience qui ont joué ce genre de match plus d’une fois dans leur carrière et la pression nous avons su la gérer en se concentrent sur nous et surtout avec l’aide du public qui nous a beaucoup aidé. »

Un succès 29-28 durant un match qui aura tenu toutes ses promesses et qui nous annonce une lutte féroce pour la suite. Grasse, poussé par ses coachs, Maurelli et Loutoufi, a su redoubler d’efforts, mais la saison est encore très longue, à peine 40% est écoulée avec une flopée de matchs en retard à droite et à gauche qui vont rendre l’hiver très chargé et Gueddi le sait. « C’est clairement l’équipe la mieux préparée qui ira au bout en fin de saison. C’est pour cela qu’il faudra bien préparer la suite malgré une trêve courte. Nous avons, il est vrai, sur le papier une équipe qui a le niveau pour se maintenir en Nationale 3. Mais ça, il faudra le prouver sur le terrain et ce d’abord en PNM. Elle est soudée, bosse bien et a trouvé son équilibre. Je suis serein, on en a largement les capacités, le groupe et le staff pour réussir. La saison est longue, on fera les comptes en fin de saison, cependant il faudra gagner tous les matchs. »

… à conjuguer par trois points contre Fréjus

Et ça continue dès ce samedi à 21h00 avec le premier des deux matchs reportéS contre Fréjus, quatrième, mais qui a par exemple deux matchs de retard sur le BTP Nice, troisième. « Ce sera un match du même style que Mougins. On devra encore une fois réussir à faire la différence en gardant notre calme et notre concentration jusqu’au bout. Comme face à Mougins chacun devra apporter quelque chose pour aller vers la victoire. On compte à nouveau sur notre public qui nous aide beaucoup. Ça nous donne clairement l’envie de gagner pour donner aux gens l’envie de revenir à chaque match à domicile. » Un match capital s’annonce avec côté varois un Guillaume Brunengo qui tourne à une moyenne de 7.88 buts par match depuis le début de saison.

Deux matchs de haut niveau – HBMMS et Fréjus – qui vont être complété le 11 janvier par une nouvelle réception – le deuxième match en retard – celle de Sanary. Au final, avec une rencontre le 21 décembre et une autre le 11 janvier, le trêve sera très courte. « C’est une très bonne chose car ça nous oblige a vraiment rester focus et l’équipe sait très bien qu’il faudra mettre les mêmes ingrédients quelque soit l’adversaire. On l’a vu contre La Crau (8e ; ndlr) contre qui on s’est fait surprendre début novembre. C’est parfois plus délicat à appréhender que les matchs au sommet. Ils sont venus faire un nul chez nous avec que des jeunes. »

Au groupe de rester à l’écoute du staff pour croire en ses forces et gérer une pression qui va continuer de monter de semaine en semaine car, au risque de se répéter, le nul concédé à Tocqueville face aux Varois restera comme un conducteur jusqu’au bout : il faut mettre les mêmes ingrédients à chaque match. N’oublions pas que Grasse est toujours deuxième au classement. Il faut battre Fréjus pour passer devant le HBMMS. Ne pas tout gâcher. Gagner contre Mougins c’est bien, passer devant c’est mieux.

(Crédit photo : Vincent Saverino)



Voir plus d'articles de la même catégorie