Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse, dans le dur

Ecrit par Martial HESPEL

Sur un nouveau cycle, la N3F du Pays de Grasse Handball ASPTT vit un début de saison compliqué. Le coach Bastien Grégoire confie qu’il faudra du temps à son effectif.

Début de saison difficile pour une Nationale 3 de Grasse en totale reconstruction : nouvel entraîneur et nouvel effectif. Une élimination dès le premier tour de la coupe de France face à Antibes et deux revers inauguraux en championnat. « Le contexte est assez simple », commence à expliquer l’entraîneur Bastien Grégoire à www.magsport06.fr. « Le groupe a été renouvelé à presque 70%. Avec l’arrêt des cadres de la saison dernière, le groupe est très jeune et inexpérimenté à ce niveau de jeu et on sait qu’il va falloir du temps pour récolter les fruits du travail entrepris début août. »

Des défaites différentes avec un vrai goût amère lors des deux premières. Un score de 15-26 en coupe de France contre la faible Nationale 1 d’Antibes et un score de 4-11 à la mi-temps. Puis, lors de la première journée, une autre lourde défaite, 24-32, contre une formation de Mazan qui n’était venue qu’avec huit filles sur la feuille de match et donc des rotations ultra-limitées comparé aux douze grassoises « Ce qui a été le plus gênant est l’attitude très peu compétitive du groupe. Après quelques changements et ajustements la dernière défaite est plutôt positive même si nous avons des regrets dû à trop d’erreurs individuelles – finition, perte de balle – tout au long de la partie, mais contre une équipe solide. »

Un revers 25-24 au Plan de Cuques. Mené 23-18, Grasse n’a pas lâché pour échouer de peu. « Positive dans l’attitude : plus compétitive – en défense en particulier – mais également dans les contenus handball. Les joueuses avancent et sont investies à l’entraînement. Le temps et l’enchaînement des matchs devraient nous aider à trouver un rythme et un équilibre sur le terrain durant cette phase aller. » Mais avec son élimination prématurée en coupe de France, le PGHBASPTT ne jouera pas ce week-end et doit donc attendre le samedi 1er octobre et la réception d’un gros calibre, l’Etoile / Beauvallon, équipe très compétitive l’année dernière et qui a gagné ses deux premiers matchs de championnat.

(Crédit photo : Vincent Saverino)



Voir plus d'articles de la même catégorie