Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Grasse accroche Plan de Cuques

Ecrit par Martial HESPEL

Devant une centaine de supporters, la NF3 de Grasse a débuté son championnat avec un bon match nul à domicile 27-27. Analyse approfondie du coach Laurent Baudet.

Laurent, tes débuts avec Grasse en championnat ont été riches en émotions (1-3 ; 16-20 ; 22-24) et finalement un match nul accroché au courage… Une belle satisfaction de voir que tes filles n’ont jamais lâché ?

Oui. Nous avions à cœur de ne pas perdre lors de notre première à domicile. Les filles ont commis beaucoup d’erreurs, mais on ne peut pas leur reprocher leur motivation. C’est effectivement avec beaucoup de détermination que nous avons su arracher ce match nul, même si avec un peu plus d’application nous aurions pu l’emporter. Deux points pris c’est toujours intéressant quand on a été derrière au score sur l’ensemble du match.

Sur le plan du jeu, quel est le gros point positif et le secteur où ça a moins bien marché ?

Nous sommes toujours en construction et petit à petit nous apprenons à nous connaître les filles et moi. Je pense que nous avançons chaque semaine et certaines filles commencent à prendre confiance en elle. Nous commençons à jouer en équipe et on essaye de ne pas compter uniquement sur des exploits personnels pour remporter la rencontre. En revanche, nous avons encore des secteurs offensifs dans lesquels nous sommes vraiment en retard, avec beaucoup de difficultés, mais nous avons pointé du doigt ces problèmes là. Nous allons travailler en profondeur pour trouver des solutions

Ton équipe a reçu seulement deux suspensions temporaires de deux minutes contre cinq pour ton adversaire… Tes filles ont été disciplinées ?

On sait qu’un match peut se jouer sur des détails et se retrouver en infériorité numérique trop souvent peut vraiment faire tourner l’issue d’une rencontre. Nous sommes peu pénalisés depuis le début de saison et c’est une bonne chose. En revanche, il ne faut pas tomber dans l’excès et manquer d’agressivité, à nous de trouver le bon équilibre dans tout ça.

Sur le plan physique, ça commence à bien cavaler ? Comment se comportent les filles en montées de balles ?

Physiquement, nous sommes encore loin de notre meilleur niveau. Mon groupe est jeune et possède une marge de progression encore énorme à mon avis sur le plan physique. Aujourd’hui nous sommes au niveau physique des équipes adverses, les filles ne trichent pas et nous espérons avec le staff que d’ici quelques semaines notre niveau physique sera encore meilleur. Le jeu de transition n’en sera que plus efficace.

Quant est-il du réalisme tireur / gardien ?

Souvent le manque de réalisme vient d’une mauvaise préparation au tir ou d’une accumulation de mauvais choix de la tireuse, plutôt que de la qualité des gardiennes de but adverse. Comme toutes les équipes nous ne sommes pas épargnés par ces échecs répétés au tir. Nous allons donc beaucoup travailler dans ce secteur, surtout que nous possédons des gardiennes de qualité qui ont produit des matchs intéressants ces dernières semaines. Ça devrait nous aider à travailler aux entraînements

Pour ton prochain match, la 26 septembre, tu vas à Port de Bouc, qui vient de mettre une bonne petite rouste à Mazan (+11 à Mazan), comment vois-tu ce match ?

Port de Bouc, joue l’accession en Nationale 2. De notre côté nous n’avons pas encore fixé d’objectif précis à nos filles hormis le maintien bien entendu. Si on suit la logique, nous avons perdu -11 en amical contre Mazan, qui a lui même perdu -11 contre Port de Bouc.  On prévoit une défaite -22 (sourire). Maintenant la logique dans le sport n’est pas souvent respectée et encore moins en handball féminin. Donc nous allons à Port de Bouc avec des ambitions, comme lors des vingt-deux matchs de cette saison. On jouera crânement notre chance durant les soixante minutes et on fera les comptes à la fin.

(Crédit photo : PGHBASPTT)



Voir plus d'articles de la même catégorie