Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Golfe-Juan / Vallauris sûr de sa force

Ecrit par Martial HESPEL

Lundi soir la Nationale 2 de Golfe-Juan Vallauris a débuté sa préparation. Brice Tardevet a composé un effectif qui semble extrêmement solide et mature. Pour mieux voyager ?

Plus que jamais, Golfe-Juan / Vallauris devra lutter à l’extérieur. Seule équipe du 06 au sein de la Poule A de NM2, l’équipe de Brice Tardevet voit certes monter le SMUC et se déplacera donc à Marseille, mais la nouvelle composition de la Poule fait que, dans l’ensemble, les déplacements seront encore plus longs. Entre Le Puy en Velay, Clermont, Mâcon ou encore Toulouges, les heures vont s’accumuler. Cela explique, en partie, les résultats, moyens, voir mauvais, de l’Azurea à l’extérieur depuis plusieurs saisons. « Les neuf heures de bus pour aller à Clermont, on les a déjà connu il y a deux ans. On s’en souvient encore… Ça n’explique pas tout, mais quand les autres ont deux ou trois heures de voyage à effectuer, nous, au minimum, c’est six heures très souvent. Ca pèse l’organisme. A nous de mieux défendre aussi à l’extérieur et je pense que nos trois recrues ont d’avantage cet aspect défensif et sont plus costauds. Ils ont beaucoup d’expérience. » En effet, si Johann Macé, chez les seniors, n’a joué qu’en Nationale 3, Vebobe et Nadjimbaye (Photo) ont déjà joué entre la Nationale 2 et la Pro B.

Lundi soir, Tardevet a donc débuté, par le premier jour de préparation, sa septième saison sur le banc de Golfe-Juan / Vallauris. « Tout s’est très bien passé (Lundi ; ndlr). Aucun souci. Tout le monde était là, au timing prévu. Les recrues, ont les connaît (Vebobe, avant d’aller à Monaco, a déjà joué à Golfe-Juan ; ndlr). Il n’y a pas de chamboulement. Pas d’hébergement à gérer. Tout le monde connait la salle. Une gestion facile », narre le technicien à www.magsport06.fr. Un programme plutôt léger pour cette première semaine avec deux séances de footing, où des joueurs de la réserve ont également participé, mais aussi deux séances en salle. « Tout le monde a transpiré comme prévu. Il y a une moitié de garçons affûtés, l’autre un peu moins. » Si une incertitude plane toujours sur un éventuel match amical le 18 août contre une université américaine, Tardevet a une solution secondaire pour cette date et surtout, un match amical le 21 contre la Nationale 3 du Cannet-Rocheville qui a construit un effectif pour monter en recrutant, notamment, Nicolas Peyre, en provenance de l’Azurea.

« Se rapprocher du haut de tableau »

Au terme de la saison 2014-2015 Golfe-Juan a terminé sixième du championnat, avec deux victoires de retard sur le top 5 et un seul succès d’avance sur la neuvième place. Cette année, avec un groupe qui évolue, mais qui n’est pas chamboulé, avec de l’expérience et de la solidité, Tardevet veut s’approcher du top 5. « J’espère qu’on y parviendra avec cette qualité. Même si certains ne sont plus tout jeunes, cela n’empêche pas d’aller plus vite que les autres (rires). On veut se rapprocher du haut de tableau en assurant un maximum de victoires à domicile, voir la totalité (La saison dernière, les Maralpins n’ont perdu que deux matchs à la maison ; ndlr). On a pas de réelle volonté de terminer dans le top 2 et de jouer les play-offs. La Nationale 1 demande quasiment le triple du budget actuel et donc une structure différente. Il y a un vrai gouffre entre la NM2 et la NM1. Cela devient du professionnalisme, deux entraînements par jour etc… »

« Il y aura des surprises »

Tardevet voit deux formations jouer le très haut de tableau et donc la montée en Nationale 1 : Montbrison et Macon. Le coach explique que ces deux formations ont su, à la fois recruter intelligemment, tout en gardant trois ou quatre garçons du cinq majeur. Un peu comme Golfe-Juan non ? « Sur le papier c’est homogène, pour tout le monde, encore plus que lors des autres années. Ça peut gagner et perdre tous les week-ends pour tout le monde. Il y aura des surprises… Pour d’autres équipes, c’est plus l’incertitude avec cinq, six ou sept nouveaux joueurs. Ils n’ont pas gardé d’ossature, contrairement à Montbrison et Macon. » Lors de phase aller, la Team Tardevet va recevoir, assez tôt, le 17 octobre, l’équipe de Montbrison. Pour ce qui est de Macon il faudra les recevoir, le 23 janvier, lors de la dernière journée de la première partie du championnat.

Alan Sémeria entraînera toujours la réserve en Pré-Nationale, qui évoluera au sein d’un championnat qui s’annonce passionnant. « Il va avoir un effectif vraiment sympa. Il a recruté deux grands intérieurs et va avoir Gautier Deglangy qui était en Nationale 2 avec moi. Je pense qu’ils vont évoluer dans un beau championnat, relevé, avec Monaco, Nice, La Garde, on verra aussi Fréjus etc… » Le groupe senior sera donc composé d’environ 25 joueurs et Tardevet affirme que les portes de la Nationale 2 sont ouvertes. Si certaines bases seront identiques pour un projet de jeu assez similaire, Tardevet rappelle que « rien n’est imposé à Alan. Il gère comme bon lui semble avec son propre effectif. Alan a aussi sa propre façon de voir le basket et le coaching. » On peut s’attendre à une bonne cohésion entre les deux groupes, utile pour le deux coachs malgré la différence évidente de niveau.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie