Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Former pour durer »

Ecrit par Martial HESPEL

La réserve du Cavigal Basket jouera en septembre en Nationale 2 grâce à la montée de l’équipe fanion en LFB. La formation porte ses fruits et ce n’est que le début.

Quatrième de la poule A du N3F lors de la saison 2012-2013, la réserve du Cavigal se retrouve propulsée à l’échelon supérieur grâce à la montée de l’équipe pro en LFB. « C’est ce sur quoi nous comptions. On ne s’est pas focalisé sur le podium, tout en restant ambitieux », évoque le coach Alexandre Michailoff. Le technicien niçois va retrouver un niveau qu’il avait déjà connu il y a trois ans avec ce même club. « Avec la conjoncture économique actuelle, il est capital de former pour durer ». Son groupe sera cette année composé de 24 filles : joueuses de N2, centre de formation et cadettes. Neuf sont espoirs et ne pourront évoluer exclusivement qu’avec la N2. Pour faire bonne figure en quatrième division, la réserve niçoise a recruté afin de palier aux départs de trois de ses éléments en N3 au Monaco Basket Association. « Une joueuse de l’INSEP nous rejoint. Elle pourra jouer en N2 et avoir sa chance en LFB. Une nouvelle meneuse de jeu portera notre maillot. Elle a réalisé une très bonne saison en espoir à Hainaut. Une autre qui évolue aux postes 3 et 4 et qui jouait en N3 à Poitiers. Entre les arrivées, les minimes qui montent, les cadettes qui restent, il va y avoir une concurrence permanente aux entraînements. Le recrutement a été très intelligent pour remplacer les filles parties à Monaco. C’est une grande satisfaction car cela conforte le club dans sa politique de formation et d’échanges au niveau local ».

« Le niveau s’annonce relevé »

Outre la formation et l’arrivée d’un maximum de joueuses dans le groupe pro, l’objectif sportif sera de terminer « dans un premier temps au sein de la première partie de tableau de N2 et donc de se maintenir dans le championnat espoir. On espère également se qualifier pour le final four espoir. Mais le groupe n’a pas encore commencé à vivre ensemble, l’entraînement reprend le 19 août. Il faut encore être patient pour avoir des ambitions plus précises », prévient le coach. Le niveau s’annonce relevé cette saison et Michailoff le sait : « Roquebrune est champion de France en titre (le club n’est pas monté pour des raisons financières ndlr). Son groupe n’a pas du tout changé. Il y aura pas mal de derby avec Roquebrune, Monaco et Saint-Laurent. Le championnat s’annonce très intéressant. C’est une très bonne chose dans le cadre de la formation des jeunes ». La N2 sera bien évidemment la première supportrice de la LFB pour ne pas voir les pros faire l’ascenseur comme il y a deux ans. « La LFB va aligner expérience et jeunesse. De mon côté, l’objectif sera de voir un maximum de joueuses de la N2 s’imposer en LFB. Sur la feuille de match de LFB, nous pouvons inscrire 12 filles à domicile, donc trois seront espoirs. A l’extérieur, il n’y en aura qu’une ou deux. Je compte sur quatre à six filles pour s’entraîner régulièrement avec les pros la semaine ». Reprise du championnat le 21 septembre contre une autre équipe espoir : le Basket Lattes Montpellier Agglomération.



Voir plus d'articles de la même catégorie