Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Ferro, l’apprentissage continue

Ecrit par Martial HESPEL

Depuis début juin, rien n’est simple pour la jeune valbonnaise Fiona Ferro. Elle ne gagne plus et commence à reculer au classement WTA. Mais, à 17 ans, l’avenir est encore long.

Une plus cinq. Sa défaite en finale au tournoi de Denain, puis cinq revers au premier tour de différents tournois WTA. Fiona Ferro traverse une période et des semaines longues, trop longues, dépourvues de victoire. 

Si sa défaite à Denain était en trois sets, ses cinq matchs perdus par la suite l’ont été en deux manches, à chaque fois. « C’est vrai qu’on a connu période plus prospère mais ce sont les aléas du sport de haut niveau », explique à www.magsport06.fr, Pierre Bouteyre, l’entraîneur de la jeune fille de 17 ans, aujourd’hui 367e mondiale, elle qui était pourtant 323e en juillet dernier. « Fiona n’a pas fait de contre performance, mais elle n’a pas non plus réédité les bons matchs du début de saison. » En effet, à partir du mois de février, Ferro avait pris l’habitude de régulièrement faire tomber des filles classées bien mieux qu’elle, entre la 150e et la 250e place. Ses récentes défaites, l’ont justement été face à ce type de joueuses : Hogenkamp, Sibille, ou encore Paszek. Les wild-cards, quand on est une jeune qui monte, ont du bon. Mais lorsque les premiers tours résevent des matchs difficiles, il faut savoir les encaisser.

« Cela s’explique par le fait qu’elle n’a pas pu jouer beaucoup depuis août. » En effet, lorsqu’on est encore Junior et donc moins de 18 ans, le nombre de tournois majeurs du calendrier WTA est limité sur une saison. « Quand elle a joué, c’était tout de suite dès le premier tour contre des filles bien classées : donc pas le temps de se mettre dedans. » Alors qu’en début de saison, de part un classement moins bon, Ferro jouait régulièrement les qualifications, l’occasion de monter en température. « L’un dans l’autre, la confiance qui s’étiole un peu… Mais rien de méchant. On en tire les leçons à chaque fois. Malgré tout ça, on avance même si au niveau comptable on reste un peu sur notre faim lors de cette deuxième partie de saison. » 

Cette semaine, Ferro dispute le 25.000$ d’Equerdreville. Au premier tour, mercredi, elle affrontera, enfin, une joueuse à sa mesure pour passer au moins un tour. Le tirage au sort lui a réservé sa toute jeune compatriote, Valentine Bacher, à peine 15 ans, bénéficiant d’une wild-card. « Le but est de finir au mieux et basculer ensuite sur la préparation de la saison suivante que j’espère faste et pleine de bonnes choses. » Une saison qu’il faudra préparer avec, dans un coup de l’esprit, le fait que Ferro n’aura aucun point à défendre entre juillet et novembre 2015. Le tournoi de Denain, un 25.000$, où elle a atteint la finale, s’est déroulé lors de la première semaine de juin. Depuis plus rien. Jusqu’à cette semaine ?

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie