Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Fernandez Roura remplacera Gervais

Ecrit par Martial HESPEL

L’Espagnol Eduardo Fernandez Roura sera l’entraîneur la saison prochaine de la Nationale 1 Masculine du Cavigal. Le Président Mouchot évoque ce changement pour notre média.

Arrivé à Nice à l’été 2013 en tant que joueur, Eduardo Fernandez Roura entraînera la Nationale 1 Masculine du Cavigal la saison prochaine. En effet, le coach actuel, Jean-Baptiste Gervais, entre dans un processus pour obtenir le dernier diplôme d’entraîneur qui lui manque : le DES.  « Dans notre désir de formation, il est important pour le club d’avoir un coach avec les diplômes de ce calibre et nous, dans l’optique d’accompagner nos jeunes entraîneurs, on participe à leur formation », justifie Tanguy Mouchot, le Président du Cavigal, pour www.magsport06.fr. Sauf que voilà. La formation dure entre dix-huit mois et deux ans et chaque mois Gervais sera dans l’obligation de s’absenter plusieurs jours pour suivre sa formation.

Très difficile de gérer ainsi au quotidien une formation de NM1 qui vise, au minimum, le podium chaque année. « Nous n’avons pas les moyens d’avoir un adjoint pour suppléer Jean-Baptiste notamment lors des déplacements. » Ainsi, et puisque l’emblématique Claude Mirtillo ne ferra plus parti du club à partir de la fin de saison, Gervais va passer sur le poste de responsable du secteur jeune, lui qui a entraîné la réserve senior pendant cinq saisons. « Jean-Baptiste sera en mission sur les jeunes, nous sommes toujours dans la continuité de structurer la formation des équipes de jeunes. » C’est donc Roura, 35 ans, ancien pivot de Chambery et de l’Atlético Madrid, qui entraînera l’équipe.

Fin de carrière de joueur pour Roura

« On ne remet en rien en cause les compétences de Jean-Baptiste sur le banc de la NM1. Mais, avec son désir de formation, on a beaucoup discuté et nous sommes arrivés à la conclusion qu’il était compliqué de tout gérer en même temps. Avec le départ de Claude, il y a une redistribution des cartes en interne. » Ainsi, au lieu de se tourner vers une solution hors du club pour trouver un coach à installer sur le banc de la Nationale 1, le Cavigal a privilégié la solution interne avec Roura. Il y a un an, il était déjà pressenti pour succéder à Mirtillo. Finalement c’est Gervais qui avait obtenu le ticket. « On peut toujours trouver une solution à l’extérieur, mais là on a quelqu’un déjà présent au sein de l’effectif en tant que joueur et qui est compétent. »

« Il a son réseau également. Alors autant l’utiliser. Mais comme tout changement, c’est un pari, une nouveauté, un nouveau mode de fonctionnement. Eduardo, sauf si on déplore une multitude de blessés, ne sera que coach et n’aura pas la double casquette de joueur. » On le sait, de nombreux joueurs niçois sont pour le moment dans le flou concernant leur avenir. Nedovic, Balland-Roche, Sidibé, Tourraton ou encore Perrin joueront-ils toujours à Pasteur la saison prochaine ? Rien n’est moins sûr. « Eduardo va essayé de monter l’équipe la plus compétitive possible. Il connaît beaucoup de monde, mais l’équipe restera bien entendu dans nos moyens. Il faut discuter avec les garçons en fin de contrat. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie