Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Faut-il s’inquiéter pour Antibes ?

Ecrit par Martial HESPEL

Provisoirement – ou pas – septième de Régionale, la réserve antiboise vit un début de saison en demie teinte. Mais à en croire sa Capitaine, la marge de progression est évidente.

La Régionale Féminine d’Antibes, réserve de la Nationale 3, réalise un début de saison, disons correct, mais qui aurait pu être bien meilleur. En effet, elle a pour le moment joué cinq matchs, mais n’en a gagné que deux. Un bilan moyen, alors que ce groupe n’a pas encore rencontré le premier, le troisième et le quatrième du championnat. D’ailleurs, ce samedi, il faudra recevoir l’ASPTT Nice : cinq matchs, cinq victoires. Mais pour remettre les choses dans leur contexte, il faut rappeler que cette équipe est promue, que sa composition a beaucoup bougé durant l’été et que son entraîneur est tout nouveau, très jeune, Loïc Brière, 23 ans. Alors, il faut du temps pour ce que groupe, aux performances et au mental encore inconstants, trouve son rythme de croisière.

« Je pense que c’est un groupe intéressant. On a du potentiel et on devrait progresser durant la saison », explique à www.magsport06.fr Nora Gadri, Capitaine, qui la saison passée faisait partie du groupe de Pré-Nationale qui est donc monté en N3F. « Beaucoup de filles ont encore une belle marge de progression et ont l’envie donc je pense que le groupe va monter en puissance. » Malgré tout, les points faibles sont bien là et il faudra du temps pour que tout s’assainisse. « Le groupe manque de cohésion, on a pas toutes trouvé notre place et ce que l’on pouvait apporter. Du coup on ne prend pas nos responsabilités dans nos secteurs de jeux prioritaires. On manque d’efficacité à l’attaque et on fait beaucoup trop de fautes. »

On se souvient par exemple de ce déplacement le 17 octobre à Mougins, où Antibes gagne le premier set 23-25, avant de littéralement couler 25-10 25-13 25-18. Ou encore, un autre match à l’extérieur, à Draguignan, où Antibes égalise à un set partout, avant de perdre les deux suivants 25-14 25-20. Des scores donc très lourds. « Lorsqu’il y a un peu de répondant en face, comme Draguignan, malgré de bonnes intentions de chacune, on arrive pas à réagir ensemble de façon stratégique. Ce match était largement à notre portée mais on a pas réussi à jouer à notre niveau, on a fait beaucoup de fautes, on a manqué d’efficacité offensive. Donc, malgré de bonnes phases de jeu, je trouve qu’on est passé à côté de ce match. » Si le match de samedi contre Nice s’annonce bien compliqué pour les Antiboises, le match peut-être le plus important sera le déplacement à Cogolin le 4 décembre qu’il ne faudra surtout pas louper sous peine de reculer considérablement au classement et voir la zone rouge proche, ou pire…

Notons également qu’entre le match reporté face à Mandelieu en raison des intempéries, le match annulé contre Toulon suite à leur forfait général et enfin celui du Pradet / La Garde reporté en raison des attentats parisiens, Antibes a peu joué, seulement cinq matchs, là où d’autres en ont joué sept. Un calendrier difficile surtout lorsque l’équipe se cherche. De son côté, la Nationale 3 semble très bien partie pour décrocher rapidement son maintien. Si, en fin de saison, la Régionale n’a pas encore obtenu son maintien, quelques descentes seront peut-être de rigueur. Car pour le club Antibois, il serait très important de conserver une réserve au moins au niveau Régionale dans son optique de formation.

(Crédit photo : OAJLPVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie