Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Faut-il encore y croire ?

Ecrit par Martial HESPEL

C’est peut-être la défaite de trop, même si mathématiquement rien n’est encore joué. En s’inclinant samedi dernier 72-83 à domicile contre Oullins, le Cannet Côte d’Azur Basket, fraîchement promu en quatrième division, glisse inexorablement vers un retour en NM3.

Comme depuis déjà de longues semaines, ni Mathias Piault, ni Thibault Agostini n’étaient présents. Le score à la pause est de parité (44-44) avant de voir craquer le CCAB en seconde mi-temps. Les 30 points de sa recrue américaine Dean Hadley, pour qui c’est le cinquième match avec le Cannet, n’auront à nouveau pas suffi : « C’est le joueur qu’il me fallait », explique l’entraîneur cannetans Daniel Paquet. « Il est là depuis mois de deux mois et il nous apporte beaucoup, mais Oullins a tout fait pour qu’il reçoive un minimum de ballons en fin de match et ça a fonctionné. C’est dommage. » Aujourd’hui treizième et avant dernier, le Cannet-Rocheville concède quatre victoires de retard sur l’Ouest Lyonnais Basket (11e). « Oui ça s’annonce compliqué même s’il y a toujours des miracles. » Oui, si le CCAB parvient à se maintenir, ça tiendra du miracle.

« Il y a de la qualité technique »

Paquet se s’en t-il aujourd’hui en danger ? « Pour le moment, pas du tout. Mais je connais le business. Du point de vue des dirigeants, il y a toujours la possibilité que le coach soit un électron. Mais j’avais averti tout le monde que, sans un bon recrutement, le maintien allait être difficile à obtenir même si du point de vue sportif on y croit toujours. » A l’inter-saison, le CCAB n’a recruté qu’un seul joueur, le pivot italien Rogelio De Léon (208 cm). Hadley lui est arrivé plus tard et a joué son premier match le 30 novembre à Aubenas. « La NM2 c’est du semi-professionnalisme. Mon équipe a un bon niveau de NM3, elle l’a prouvé l’année dernière, mais elle a encore beaucoup de chemin à parcourir en NM2. On est pas hyper loin, mais ça manque d’expérience et de puissance physique. Nos adversaires nous poussent à faire des choix moins bons, à louper des paniers et le score bascule ainsi rapidement. »

Daniel Paquet espère retrouver Thibault Agostini pour le déplacement à Andrézieux du 11 janvier. Pour ce qui est de Mathias Piault, le retour n’est pas prévu avant le match au Puy-en-Velay le 1er février. « Nous ne sommes pas encore en NM3. J’ai des gamins intéressant qui sortent des rangs juniors et il faut continuer à travailler. Il y une chose à ne pas nier : il y a de la qualité technique dans ce groupe. Mais le faussé est important avec des joueurs de 30 ans de moyenne qu’on rencontre en face. » 

(crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie