Par Sudeast Info
Basket : Vence et Cerutti veulent la PNM
Jean-Luc Cerutti sera toujours la saison prochaine l'entraîneur de la R2M de Vence avec un objectif clair, net et précis.
Volley : Double montée pour l’ESVL
De la Régionale à la PNF, de la Départementale à la Régionale, les deux équipes seniors féminines de l'ESVL accèdent à l'étage supérieur, une révolution à stabiliser.
Basket : Jouandon, retrouve la N2F
L'AS Monaco va retrouver la N2F la saison prochaine. Championne de sa Poule A de N3F, l'équipe de Christelle Jouandon doit maintenant réussir son retour.
Basket : Viale reste au Cavigal
Il poursuit l'aventure, Sébastien Viale nous a confirmé sa présence renouvelée sur le banc de la PNF du Cavigal Nice.
Volley : Mandelieu monte en N3F
Mandelieu jouera en Nationale 3 la saison prochaine. Invaincu, l'effectif Mandolocien n'a jamais tremblé et se tourne vers l'avenir avec ambition.
Basket : Agostini reste au SLB
Philippe Agostini a confirmé à notre média qu'il sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M du Stade Laurentin Basket.
Volley : Donzion continue l’aventure
En poste depuis 2012, Jean-Christophe Donzion n'est pas prêt de rendre son tablier : il sera toujours à la rentrée de septembre 2022 sur le banc de la N3M du MLNVB.
Volley : Antibes grille encore un joker
Nouvelle lanterne rouge de Nationale 3, Antibes est aujourd'hui à une place qu'elle ne mérite pas. Mais beaucoup trop d'inconstance empêche l'OAJLPVB d'espérer mieux que des miettes.
Volley : Mandelieu se relance
Vainqueur pour la première fois depuis le 4 décembre, Mandelieu profite enfin d'un calendrier plus clément pour se relancer. A confirmer ce week-end contre Cagnes en N3M.
Basket : Du SLB aux Restos
Ce samedi soir, Saint-Laurent du Var reçoit Cagnes-sur-Mer en N3M, à cette occasion le club soutient les Restos du Coeur. Explications.

« Etre l’équipe qui joue bien et qui gagne »

Ecrit par Martial Hespel

Entraîneur de la Pré-Nationale Masculine de Cannes-Mandelieu, Jean-Michel Charloton est un entraîneur très occupé. Entre la course aux play-offs en championnat et la coupe de France Régionale, le calendrier est chargé.

Jean-Michel, comment s’est passé le retour à l’entraînement ?


J’ai retrouvé mon groupe le 03 janvier à 20h30 pour une séance d’après-fête. Pendant la trêve il n’y a eu aucune programmation d’entraînement ou d’entretien, ils sont assez grands pour se gérer individuellement. La seule consigne était de bien profiter de ces fêtes avec leurs familles et leurs amis pour revenir plein de ressources. Lors de la première semaine, nous sommes montés à quatre séances, puis deux pour les suivantes. Nous allons reprendre la compétition le 15 janvier par la coupe de France Régionale. Ce sera la période des tests et de la mise en tension de l’effectif, le moment pour chacun de prendre du plaisir et de nous préparer pour le retour au championnat.


A une exception près, la défaite à domicile contre Mougins, tu as tout gagné à la maison mais tout perdu à l’extérieur. Comment l’expliquer ?


Nous avons effectué pour le moment le parcours qu’il faut à domicile. A l’extérieur nous sommes toujours à la recherche de ces points qui nous donneront un peu plus d’espoir. Pourtant les ingrédients pour y parvenir sont là. N’oublions pas qu’on perd à Mougins (1er ; ndlr), au Bâtiment (2e ; ndlr) au Cros-de-Cagnes (5e ; ndlr). Ce ne sont que des équipes bien installées dans cette division depuis très longtemps comptant sur des joueurs expérimentés et aguerris et qui recherchent clairement le haut de tableau. Nous, notre objectif est de se conforter dans cette nouvelle division, on y travaille avec un groupe qui reste jeune, découvrant ce niveau, mais conquérant et je suis certain que le travail mis en place et effectué par le groupe sera récompensé. Pour avancer sereinement, nous nous devons de continuer notre parcours à domicile tout en fournissant le travail nécessaire pour aller chercher des victoires à l’extérieur.


Des regrets concernant ton dernier match de championnat, le 11 décembre, 17-22, aux Mûriers c
ontre Mougins ?


Ils ont su retourner la situation au dernier moment en usant de toute leur expérience et de leur niveau pour l’emporter sur notre terrain après avoir subi un match bien plus compliqué qu’à l’aller pour eux, ce qui m’indique la progression et la motivation de mon équipe. En 2021, nous avons fait du bon travail, le groupe a été comme à son habitude, très travailleur et réceptif à la demande malgré cette période difficile sur le plan sanitaire. Maintenant nous devons passer un cap pour cette nouvelle année et ne plus être seulement l’équipe qui joue bien mais l’équipe qui joue bien et qui gagne.


Une semaine plus tard, tu as disputé le 3e tour de la coupe de France Régionale sous forme d’un tournoi à trois et ce fût positif avec une qualification pour le 4e tour…


La formule était surprenante au départ mais ça s’est bien passé puisque nous nous sommes qualifiés, on avait à cœur de gagner des matchs après la grosse déception à domicile contre Mougins. Le travail a été bien fait le week-end suivant par les seize joueurs que je remercie. Ils se sont engagés, un dimanche, dans le Haut Var pour finir en beauté cette année 2021. C’est la beauté de cette équipe, tous et toujours présents les uns pour les autres, sur le terrain comme dans les tribunes à encourager et qui persévèrent jusqu’à la fin quel que soit l’adversaire. Ce 15 janvier, à domicile, contre La Valette, nous allons donner le maximum. Nous verrons le résultat final mais cette rencontre nous servira d’abord pour bien préparer les cinq matchs décisifs de championnat qui suivront.


Comment utilises-tu cette compétition, dont tu es le dernier représentant maralpin ?


C’est une compétition qui me permet de réunir les deux équipes masculines et de travailler avec Clément Perini, coach de la réserve. Les deux groupes sont mélangés, sans pression et cela me permet aussi d’observer l’attitude et les motivations de chacun à jouer en équipe une. L’objectif c’est à eux de se le fixer et nous leur faisons confiance pour le résultat qui s’en suivra, l’essentiel étant de travailler et de se faire plaisir collectivement. 

Rêves-tu d’un parcours lointain en coupe en 2022 ?


Cette compétition reste secondaire. Si nous étions dans la même situation que nos homologues du football qui ont reçu des équipes professionnelles, l’objectif aurait été d’aller loin pour recevoir un gros à la maison. Là, en coupe Régionale, ce n’est pas la même configuration. Malgré tout, aller le plus loin possible serait une satisfaction et permettrait d’écrire une page en plus dans notre histoire. Mais nous ne devons pas nous tromper d’objectif, le premier est d’assurer le maintien en championnat le plus vite possible afin de commencer à travailler pour la prochaine saison. Ce qui nous fera constamment avancer ce sont nos objectifs collectifs et le plaisir du jeu.



Voir plus d'articles de la même catégorie