Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Et si Sophia réalisait le coup du siècle ?

Ecrit par Martial HESPEL

Promu, l’Union Sportive Sophia Basket réalise une étonnante et excellente saison en Pré-Excellence Régionale. L’entraîneur ne se cache plus, il pense fortement à l’ERM.

Ce jeudi soir, en match avancé de la treizième journée de Pré-Excellence Régionale Masculine, les Azuréens sont allés corriger Draguignan, dans le Var, sur le score de 76-54, grâce, notamment, à un dernier quart temps impeccable 25-8. Un succès qui les place, virtuellement au rang de leader. Un résultat qui confirme la belle aventure de cette équipe.

C’est l’histoire d’une formation opportuniste qui n’a pas froid aux yeux. La saison passée, l’Union Sportive Sophia Basket a réalisé une belle saison en Excellence Départementale Masculine, mais pas suffisamment pour monter en Pré-Excellence Régionale. Sauf que voilà, après plusieurs rebondissements, l’USSB a pu monter. Par exemple, le champion d’EDM, le Monaco Basket Association, a refusé de monter, pour consacrer la majorité de ses forces à sa section féminine. Du coup, de fil en aiguille, l’équipe de l’entraîneur Philippe Giraud a décroché son ticket. « Nous avons appris notre montée à la fin des périodes de mutations donc impossible pour nous de recruter. Malgré cela je conserve le même groupe très motivé de l’an passé », dévoile le coach à www.magsport06.fr. 

Un groupe inchangé qui a du rapidement s’adapter au niveau régional et pas forcément aidé par de nombreux pépins physiques. « Nous avons perdu nos intérieurs sur blessures dès le début de saison et un de nos arrières majeurs est parti pour ses études à l’étranger. » Ainsi, Giraud confie que sur les quatre défaites qu’il a subi depuis le début de saison, trois l’ont été « sans réel joueur intérieur. La difficulté est également de travailler de manière cohérente aux entraînements. »

En attendant les résultats des autres équipes ce week-end, l’USSB est donc leader. Mais quand on sait que le huitième, justement Draguignan, n’a que quatre victoires de retard, on se dit que rien n’est joué. « Nous avons récupéré trois des quatre joueurs depuis peu ce qui nous a permis d’aligner cinq victoires d’affilées. » Alors, avec un excellent rendement, une réelle montée en puissance et un statut de meilleure attaque du championnat, on peut légitiment se poser la question d’une double montée pour l’USSB, comme vient de le faire Grasse. « Nous sommes effectivement en course pour la montée, même si l’objectif est le maintien. Le club, structuré, est prêt à accepter la montée si elle doit se présenter », joue carte sur table Giraud. 

« Mon objectif personnel était de finir dans les trois premiers. Pour l’instant nous y sommes. Maintenant si nous pouvons jouer le titre nous le ferons : je ne le cache pas. Maintenant nous avons un calendrier retour difficile car beaucoup de matchs se joueront à l’extérieur. » Six, sur les neuf journées restantes. « Nous jouerons les matchs les uns après les autres sans s’enflammer. Nous récupérerons l’ensemble de l’effectif ce vendredi, ce qui nous fera le plus grand bien. C’est un championnat très dense car tout le monde peut battre tout le monde et en tant que promu je suis très satisfait des résultats jusqu’à présent. »

(Crédit photo : USSB)



Voir plus d'articles de la même catégorie