Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Elles m’ont prouvé leur sérieux »

Ecrit par Martial HESPEL

Ambitieuse en début de saison, la Régionale Féminine de Mougins, réserve de l’Elite Nationale, est largement en avance sur son tableau de marche : dix victoires en dix matchs et trente points au compteur. En cas de victoire lors de son match en retard, l’équipe de Virginie Masson aura déjà quasiment validée son ticket pour la PNF, même si la technicienne reste prudente.

Virginie, avant de se déplacer à Fréjus samedi, le championnat, fait rare, a fait une pause de quinze jours. Quel a été le programme du leader ?

On a relâché un peu la pression et j’ai pris l’option « jeu ». On a également fait une opposition avec l’équipe M20 du Cannet-Rocheville pour les préparer à la coupe de France. J’en ai mis quelques unes au repos aussi car, mine de rien, la fatigue se fait sentir…

Au final, dans le Var, une belle victoire trois sets à zéro avec des sets serrés malgré tout (21-25 20-25 23-25). Pas simple ?

Les conditions n’étaient pas réunies pour faire une belle rencontre. En effet, Fréjus étant délocalisé dans un gymnase pas simple du tout, très très froid, avec des lignes invisibles, on a mis beaucoup de temps à s’y faire. Nous n’étions pas au complet, jouant à 18h00, ma Capitaine et passeuse, une pointue et une centrale n’étaient pas là. Cela n’enlève en rien à la combativité de notre adversaire du jour qui a su à plusieurs moment nous mener de quatre points. Jusqu’au bout on a dû lutter pour gagner les sets.

Voilà les vacances…

J’ai demandé aux filles de se soigner. Beaucoup sont malades et ont des douleurs aux dos, genoux ou épaules etc… Le rythme et mes exigences sur ces premiers mois ont été élevés et je pense que même si notre match en retard arrivera très vite (Dès le 6 janvier à Cogolin, match en retard de la septième journée ; ndlr) ça ne servirait à rien de rajouter encore une charge à cette période de la saison. Elles m’ont prouvé leur sérieux et implication aux moments importants et elles ont donc ma totale confiance sur ce point.

Tu es donc leader, invaincue, un set de perdu dans la salle de ton dauphin. Parfait ?

On a fait un excellent début de saison et on compte garder cette ligne de conduite jusqu’au bout, nos adversaires se relâchent – sauf le Cannet-Rocheville qui résiste bien – mais je ne souhaite pas attendre ou être dépendante des autres pour atteindre l’objectif. En cas de victoire contre Cogolin on aura montré que le travail paye et ça ne sera que bénéfique pour la suite de la saison.

Le troisième est donc relégué à huit points alors que tu as un match en retard. En cas de victoire à Cogolin, il y a aura donc onze longueurs – ou dix – et en sachant que les deux premiers montent – voir trois comme l’année dernière – on peut déjà dire que tu as neuf orteils en Pré-Nationale ?

Prudence est mon amie. Dans le sport rien n’est acquis et à ce niveau on ne peut miser sur rien, une équipe peut changer d’une rencontre à l’autre et on est à l’abri de rien. Notre statut actuel de leader invaincu donne les crocs à nos adversaires donc chaque match est à gérer proprement. On a effectivement pas mal d’avance sur les troisièmes et quatrièmes mais mathématiquement tout reste possible donc… Et puis le Cannet-Rocheville nous talonne toujours…

(Crédit photo : M.O.Mougins)



Voir plus d'articles de la même catégorie