Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Dortel ne laissera rien passer

Ecrit par Martial HESPEL

Après s’être maintenu en Excellence Régionale Masculine, le Pays de Grasse se lance dans une nouvelle année avec ambition. Le sérieux sera indispensable pour franchir un cap.

Depuis quinze jours l’Excellence Régionale Masculine du Pays de Grasse Handball ASPTT a débuté sa préparation sous les ordres du duo Maxime Dortel et Jean-Pierre Dodero. Le premier cité s’est confié à notre média en commençant justement par la reprise. Si qualitativement c’est positif, sur le plan quantitatif des progrès sont attendues. « Elle a été assez satisfaisante même si on aurait préféré une meilleure affluence mais nombreux sont ceux qui avaient déjà programmé leurs vacances sur cette période. La première semaine n’a donc pas été synonyme de foule toutefois ceux qui étaient présents se sont investis de manière convaincante », explique le coach à www.magsport06.fr. Une semaine plus tard le retour en salle a fait son apparition, un moment toujours attendu. « On est impatient de retoucher le ballon quand on débute une préparation physique. Tout le monde était donc heureux et ça s’est déroulé de manière très normale. » Ballon en main, la priorité est de travailler le système défensif. « Les premières séances, tout comme les deux mois à venir, sont focalisés sur ce secteur de jeu. »

Comme pour tous ses concurrents, Grasse ne devra pas perdre de temps. Dès le 19 septembre, place à la première journée du championnat contre Mandelieu, relégué de Pré-Nationale. Puis, le 3 octobre, ce sera contre la réserve du BTP Nice, qui s’annonce redoubable cette année. Tout de suite derrnière, un déplacement au Puget, promu. Et oui, pas le temps de souffler avec trois profiles d’équipes bien différents. Le groupe, bien qu’encore très jeune, peut malgré tout compter sur l’expérience de la saison passée. « La difficulté n’est pas dans l’appréhension du niveau du championnat mais bel et bien dans le gain d’expérience. Même avec une saison de plus dans les jambes, le groupe reste majoritairement jeune. Nous devons donc travailler sur un maximum de discipline et d’application des consignes. L’arrivée de Demba Diallo (En provenance de la Nationale 3 de Villeneuve-Loubet ; ndlr) est un point important dans cette démarche. Il a déjà de l’expérience, il est très efficace dans le domaine défensif et il possède un état d’esprit qui correspond totalement à cette rigueur que nous visons avec Jean-Pierre. »

Sur le plan humain, nous pouvons aussi faire confiance au groupe qui se connaît très bien depuis plusieurs saisons puisque plusieurs ont gravi ensemble les différentes catégories d’âges à Grasse. « Nous espérons que cette ambiance perdure et évolue vers une vraie vie de groupe surtout en dehors du terrain. » Pour cela, Dortel peut compter également sur l’expérience et la sagesse de son binome, Jean-Pierre Dodero. « Si Jean-Pierre et moi avons accepté de travailler ensemble, c’est parce que nous nous connaissons déjà énormément et nous avons la même vision du handball. Il m’a entraîné à plusieurs reprises quand je jouais encore et cela s’est toujours passé de manière idéale. Il a bien évidemment plus d’expérience que moi et c’est tout naturellement qu’il se focalise sur le managérat pendant que moi je travaille sur le contenu des séances. Même si nous avons convenu d’une certaine répartition du travail, nous discutons très régulièrement, si bien que nos manières d’échanger avec le groupe sont assez proches. »

Lorsque le calendrier est tombé il n’a pas échappé aux coachs qu’ils joueront trois fois à domicile lors des quatre premières journées. Cela est bien entendu à prendre en compte. « Bien évidemment, commencer à domicile permet de prendre beaucoup plus facilement de l’assurance. Si nous voulons progresser rapidement vers notre objectif, il va falloir prendre tous les points qui se présenteront, dès le début du championnat. Ne pas se satisfaire de prestations moyennes devra rester un impératif car, pour prétendre à retrouver le niveau au dessus, il faut élever notre niveau. » En effet, s’il ni parvient pas en fin de saison, le club visera sans aucun doute l’année prochaine clairement la montée en Pré-Nationale. Alors, au 17 octobre au soir, après les réceptions de Mandelieu, du Cros-de-Cagnes et de Vence, entrecoupés du déplacement au Puget, on en saura déjà beaucoup sur ce que Grasse peut jouer cette année. En effet, si les points ne sont pas rapidement au rendez-vous, il faudra derrière réaliser plusieurs coups à l’extérieur…

(Crédit photo : Pays de Grasse Handball ASPTT)



Voir plus d'articles de la même catégorie