Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Diep s’est bien adapté

Ecrit par Martial HESPEL

Le fameux doublé. Florent Diep, pensionnaire du centre d’entraînement de la Fédé Monégasque du coach Guillaume Couillard, a réalisé le doublé simple et double sur le 10.000$ de Telavi en Géorgie. Retour sur un sans faute.
 
Florent, cette semaine parfaite n’aurait jamais du avoir lieu…
Je suis allé en Géorgie non pas par choix mais à cause d’une erreur d’inscription. Mon premier choix était la Serbie (10.000$ de Sombor ; ndlr) et finalement je me suis retrouvé inscrit en Géorgie. Après hésitation j’ai décidé d’y aller et je ne le regrette pas. Je suis arrivé plutôt bien physiquement même si le voyage était un peu fatiguant avec une arrivée à l’hôtel à 7 heures du matin le dimanche. Mais j’ai eu la chance de commencer les tournois, simple et double, seulement le mercredi ce qui m’a laissé quelques jours de repos et d’adaptation.
 
Comment se sont construites tes ambitions au fil des matchs en simple, un tournoi où tu n’as pas perdu le moindre set ?
Je n’avais pas d’objectif précis en arrivant ici. Je voulais juste prendre le maximum de points possible… Jouer la tête de série n°2 dès le premier tour a été je pense une bonne chose pour moi même si c’est un tirage difficile. En effet, cela enlève un peu de pression et les joueurs ne sont pas encore au meilleur de leur forme en début de tournoi surtout étant donné les conditions avec des terrains très très glissants. J’ai réussi à bien m’adapter contrairement à certains de mes adversaires. Je n’ai pas pratiqué un grand tennis mais j’ai réussi à bien jouer les moments importants et c’est ça qui a fait la différence.
 
« Je me sens prêt à enchaîner »
 
Tu as aussi remporté le trophée en double, parle nous de ton association avec ce Russe, Daniil Medvedev…
Cela s’est fait un peu par hasard. On ne se connaissait même pas avant le tournoi. Je regardais la liste pour trouver un partenaire et Grégoire Barrère – qui me rejoint pour les deux prochains 10.000$ à Telavi – m’a dit que Daniil était un bon joueur et que je pouvais lui demander. Ça s’est fait comme ça et on s’est tout de suite bien entendu sur et en dehors du court. Daniil a aussi réalisé un bon tournoi en simple (Issu des qualifications, il s’est hissé jusqu’en demi-finale ; ndlr). Pour cette semaine, il doit encore jouer les qualifications donc il a décidé de ne pas jouer le double. Je le fais donc avec un Serbe, Goran Markovic.
 
Tu enchaînes avec une deuxième semaine sur un 10.000$ à Telavi, comment te sens-tu ?
J’ai commencé à jouer seulement mercredi donc j’ai joué cinq simples et quatre doubles en seulement cinq jours. J’ai eu la chance de ne pas avoir de match trop long et donc trop fatiguant physiquement, finalement c’était une bonne chose pour moi d’enchaîner les rencontres. Mais c’est vrai que c’est beaucoup d’heures passées sur le terrain et c’est fatiguant aussi bien physiquement que moralement. Les ambitions restent les mêmes, prendre un maximum de points. Je me sens prêt à enchaîner une deuxième semaine ici, je me sens plutôt bien physiquement.
 
(Crédit photo : Florent Diep)


Voir plus d'articles de la même catégorie