Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Diep efface l’ère 2011

Ecrit par Martial HESPEL

Florent Diep, pensionnaire du centre d’entraînement de la FMT, affiche une belle santé cet été. L’occasion pour lui de prendre confiance et de grimper au classement ATP.

Il s’en sera fallu de peu pour que Florent Diep ne remporte le deuxième tournoi professionnel de sa carrière, trois ans après un titre acquis en Géorgie. A Bucarest, sur un 15.000$, la finale s’est révélée être assez inattendue face à deux garçons qui n’étaient pas tête de série. 

C’est finalement l’Italien Pietro Licciardi qui a décroché la timbale en trois sets bien que le Français ait décroché la première manche 3-6 6-4 6-1. « J’ai très bien joué au premier set et vraiment mieux que lui. Ensuite il a commencé à s’habituer à mon jeu, il a mieux joué, a été solide et s’est très bien battu du début à la fin. C’est dommage parce qu’au milieu du deuxième set s’était très serré et j’aurais pu plier le match », explique t-il à www.magsport06.fr. La semaine reste malgré tout positive où il aura sur son chemin écarté les têtes de série n°5, n°1 et n°3. Certes, bénéficiant parfois de quelques coups de pouce. Qu’importe, l’essentiel était de répondre présent quand il le fallait, comme lors du deuxième tour, piégeux face à un Roumain, au troisième face à un Chazal, peut-être diminué, mais très accrocheur et surtout en demi-finale contre un Bolivien à qui il n’a laissé aucune chance. 

« J’ai réussi à bien enchaîner les matchs et j’ai commencé à vraiment bien jouer à partir des quarts de finale avec un gros match contre Chazal. Ce match m’a puisé de l’énergie mais j’ai réussi à me faciliter les choses en demie ce qui m’a permis de récupérer un peu. Je suis content de mon niveau de jeu actuel. Je sens depuis plusieurs mois que mon niveau moyen augmente et qu’il y a de moins en moins de match où je passe à côté. » Bonne nouvelle pour le Français, il devrait, selon nos calculs, enfin effacer des tablettes le rang de 673e mondial qui restait, depuis le 7 novembre 2011, le meilleur classement de sa carrière. Comme il vient de nous l’expliquer, il commence enfin à être régulier avec une demi-finale, un quart de finale et donc une finale depuis le début de l’été. Cette finale Roumaine doit l’amener, le 28 août prochain vers le 650e rang. Mieux, en 2017, il n’a que cinq petits à défendre. Et quand on sait qu’une demi-finale d’un 15.000$ rapporte six unités…

Et dès ce mardi, il repart au front toujours en Roumanie, d’abord en double, puis mercredi en simple. « Un nouveau tournoi commence déjà très vite pour moi donc ça va être intéressant de repartir au boulot et d’enchaîner les bons matchs. J’espère rester sur ma lancée pour finir l’année du mieux possible. Je n’ai pas beaucoup de points à défendre donc j’espère pouvoir en profiter pour monter au classement. » Son début de tableau reste abordable avec un qualifié au premier tour et, potentiellement, Nicolae Frunza, tête de série n°6, que Diep a joué la semaine dernière en simple et en double. Il a donc eu le temps de bien étudier son jeu pour le contrer… et réciproquement.

(Crédit photo : Vouniversal Photography)



Voir plus d'articles de la même catégorie