Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Diarra : « Monter en Nationale 2 »

Ecrit par Martial HESPEL

A 20 ans, Assitan Diarra (ailière), arrive au Monaco Basket Association, promu en N3F, en provenance du Cavigal, avec beaucoup d’ambitions.

Assitan, quelle était la place la saison passée au Cavigal ?
Je jonglais entre les deux équipes : la LF2 et la N3. J’ai fait tous les déplacements avec la LF2 et j’ai même joué quelques minutes. C’était une très bonne expérience. J’ai découvert que le basket était un vrai métier avec deux entraînements par jour. Une vraie leçon de vie et d’humanité dans un groupe très soudé avec une entraide de tous les instants. Mais j’ai davantage joué avec la N3.

Es-tu satisfaite de ta saison ?
Satisfaite ? (elle réfléchie) Ce n’est pas vraiment le mot. J’ai appris beaucoup de choses. Mais en étant sur deux équipes ce n’est pas toujours facile de trouver sa place mais tout s’est tout de même bien passé.

Pourquoi un départ du Cavigal ?
C’était acté en début de saison. J’ai maintenant vingt ans et que je suis trop vieille pour jouer avec la réserve (rires). Donc le départ s’est bien passé : très amicalement.

« Le club est ambitieux »

Et pourquoi le Monaco Basket Association ?
C’est mon coach du Cavigal qui a envoyé des CV dans différents clubs. Et puis je connais le kiné de Monaco qui est un ancien du Cavigal. Il m’a donné le numéro de la coach et le contact s’est très bien passé.

Le projet t’a convaincu ?
Totalement. Alors oui ce n’est « que » de la N3 mais c’est, on l’espère tous, provisoire. Le club est très ambitieux et veut monter en Nationale 2. Je suis totalement partante.

Quel est ton programme cet été avant la reprise de l’entraînement le 26 août prochain ?
Tous les matins et tous les soirs, si le soleil ne tape pas trop fort, je m’entraîne, je fais des footings et des séances d’abdominaux. Tout cela dans le but de ne pas trop souffrir le 26 août et surtout pour éviter les blessures de début de saison.

Tes espérances ?
Monter en N2 et m’imposer dans le groupe. A nous chaque année de progresser sans que l’effectif ne soit chamboulé à chaque inter-saison. Ce dernier doit être de longue durée : nous devons être solides toutes ensemble.



Voir plus d'articles de la même catégorie