Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Des regrets mais c’est encourageant »

Ecrit par Martial HESPEL

Après quatre journées en Nationale 2, la réserve du RC Cannes compte déjà huit points et sort d’un derby haletant face au Cannet-Rocheville. Nicolas Charpin, l’entraîneur du RCC, nous dit tout.

Nicolas, avec votre groupe, comment avez-vous abordez ce fameux derby face au Cannet-Rocheville ?
Un derby est toujours délicat à aborder tant la motivation est présente pour les deux équipes, associée à un peu de pression qu’il faut savoir gérer ou transformer en stress positif pour proposer notre niveau de jeu. Nous savions que le Cannet-Rocheville est une équipe difficile à jouer car elle possède un fond de jeu très bon, beaucoup de combativité en défense, une réception très stable, un niveau de service homogène et agressif. Mais aussi une vraie pointue associée à quelques joueuses d’expériences.

Après avoir mené 1 sets à 0 puis 2 sets à 1, vous perdez au cinquième set…
Nous avons bien entendu des regrets, surtout après avoir mené 2 sets à 1 bien que nous avons aussi montré que nous pouvions mal démarrer (2e et 4e sets). Mais nous avons aussi pu remonter pour retrouver un peu de confiance et notre niveau de jeu. Certes un peu tard et c’est là qu’il faudra travailler encore et encore. Le 5e set est plutôt équilibré et nous maîtrisons assez notre sujet sans faire de fautes directes. Une petite erreur d’arbitrage permet au Cannet de revenir à 13-13, derrière une de nos meilleures serveuses fait une faute directe au service et le match se termine sur un contact sifflé contre notre centrale. 

« Important pour engranger de l’expérience »

Quels sont les points à améliorer pour, à l’avenir, faire basculer des scores serrés de votre côté ?
Il s’agira d’être encore plus propre sur les ballons facilement négociables pour ne pas dépendre de ces erreurs qui font parties du jeu, mais qui mettent un stress supplémentaire aux joueuses à ce moment du match. Maintenant il faut aussi relativiser, nous sortons de quinze jours où beaucoup de joueuses ont eu quelques petits pépins physiques, ajoutez à cela une reprise tardive. Notre niveau de préparation physique n’est pas au top non plus. Donc oui des regrets de ne pas prendre trois ou deux points face au Cannet, mais satisfaction d’en prendre un face à une belle équipe qui n’a pas volé sa victoire. Satisfaction car il y a aussi eu de belles choses collectivement et individuellement. Un match en cinq sets reste toujours important pour engranger de l’expérience.

« Sublimer encore plus cette équipe »

Après quatre journées, vous comptez déjà 8 points grâce à vos deux victoires (3-0) à domicile et vos deux défaites (3-2) à l’extérieur. Un premier bilan ?
Nos deux victoires à la maison sont importantes bien que contre des équipes plus faibles dans leur homogénéité. Ces deux victoires ont soudé le groupe, toutes les filles ont pu jouer et le rôle de chacune est important. Le match perdu à Beziers est pour le moment le match de référence tant par la combativité que la solidarité. C’est une des grosses écuries du championnat. Maintenant nous préparerons le déplacement à Gruissan, le 18 octobre, en sachant que c’est une belle équipe, très physique avec de beaux gabarits. iI faudra compter sur notre qualité de service – à retrouver – et une agressivité au bloc à confirmer et peaufiner.

Malgré tout c’est encourageant pour la suite ?
Oui étant donné l’état d’esprit de cette équipe, son fond de jeu stable. Les plus jeunes apportent de plus en plus aux joueuses expérimentées. Notre point faible reste à ce jour la préparation physique mais elle devrait rapidement être comblée. Même si quelques joueuses sont incontournables il n’y a pas de réelles remplaçantes. Le travail et la rigueur individuel à fournir nous permettra de sublimer encore plus cette équipe, et qui sait, il pourrait y avoir quelques surprises aux matchs retour.

(Crédit photo : RC Cannes Volley-Ball)



Voir plus d'articles de la même catégorie