Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Des Niçois forcément plus forts ?

Ecrit par Martial HESPEL

Beau deuxième de Pré-Nationale Masculine cette saison au moment de l’arrêt du championnat où la Covid 19 a frappé, le GSEM Nice va repartir sur les mêmes bases. 

Si un départ est à constater, le groupe ne change pas et le Président Jean-Daniel Malatesta ainsi que l’entraîneur Claude Pallanca ont adopté une ligne nette. « Ce n’est pas qu’on ne veut recruter personne », explique le Président Niçois à www.magsport06.fr, « c’est qu’on ne cherche personne. On ne va toquer à la porte de personne. » Le constat est limpide. Les jeunes ont donné satisfaction et la promesse de temps jeu et de continuité sera tenue. Du haut de ses 25 ans, Arthur Malatesta fera office de Capitaine de route. « Nous avons décidé avec Claude de ne pas bouger grand chose. En faisant ça, on peut légitimement penser faire mieux que l’année dernière. De plus, on continuera à intégrer les U20. C’est ainsi que nous allons continuer notre marche en avant. » Objectif des joueurs ? Tout gagner. Des dirigeants ? Être plus fort ! 

Cette saison, seulement quatre défaites en dix-sept journées. Alors, faut-il penser que la montée en Nationale 3 ne sera pas loin ? « L’année dernière, on a essayé de mettre dans la tête des jeunes des principes, un peu ancestraux peut-être, mais qu’on ne gagne pas sans défendre. C’est avec cette philosophie qu’on a gagné à La Garde ou encore battu La Londe. On espère qu’à la rentrée tout cela soit toujours acquis et qu’on ne soit pas obligé de repartir de zéro. » Jean-Daniel Malatesta de préciser sa pensée malgré tout. « S’il y a, comme le dit la formule, un bon coup à faire, on le fera. Mais je le redis, si la porte n’est fermée à personne, on ne va sonner à la porte de personne. Je suis très confiant pour la suite. »

Le GSEM aura donc des ambitions élevées dans un championnat qui va gagner en volume et en attraction avec le retour de Villeneuve-Loubet, promu de Régionale 2, ainsi que du NBAO, pour un derby niçois que tout le monde attend. Sans oublier une formation de Grasse qui, après avoir encaissé un difficile et légitime démarage l’année dernière, devrait bien mieux se comporter. Associé à cela l’arrivée sur le banc de Beaulieu-sur-Mer de Jonnhy Rodrigues… ancien coach de Nice à Brancolar. Sans oublier Carros qui va débuter, toujours avec Laurent Raud, avec beaucoup plus de sérénité et de certitudes qu’il y a un an après un chamboulement d’effectif. Nice et sa jeune garde devront faire face.



Voir plus d'articles de la même catégorie