Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

De Marchi y est !

Ecrit par Martial HESPEL

Dauphin d’Aix avec Cagnes puis du SMUC avec le Cannet ces deux dernières saisons, Pierre de Marchi monte enfin en N2M avec le Cannet-Rocheville. Un puzzle bien complet.

Son ultime déplacement de la saison samedi dernier n’aura été, comme à l’aller (111-61), qu’une simple formalité pour le Cannet-Rocheville. A Mauguio, qui n’a pas gagné le moindre match en Nationale 3 et qui termine en roue libre – forfait il y a quinze jours à Menton – le CCAB s’est promené : 64-115. « Match quasiment identique certes néanmoins différent sur le fond. A la mi-temps le score est de 35-45 en notre faveur. Nous réussirons cette fois-ci à en claquer 70 en deuxième mi-temps et porter le score à 115. Mauguio ? Je pense que le problème principal est l’inexpérience à ce niveau de compétition. Ensuite, il est clair qu’en début de saison quand les défaites s’accumulent, il est difficile de garder la motivation intacte », explique le coach du CCAB à www.magsport06.fr.

Ce samedi soir à 20h00, à l’occasion de la réception de la réserve de Fos-sur-Mer, le champion débute sa tournée de gala de quatre matchs à domicile pour terminer son année. Une année riche pour un groupe construit depuis bien longtemps par l’entraîneur pour enfin monter. « J’ai besoin de certains joueurs à des postes et des rôles clés. Il m’a fallu deux saisons pour rassembler toutes les pièces de mon puzzle, jusqu’à même enrôler quatre joueurs mutés alors que je ne peux en faire jouer que trois par match. » Sa philosophie ? Choisir chacun de ses garçons par rapport, en priorité, à ses qualités humaines. « Le caractère humain avant toute chose puis par des détails spécifiques dans leur jeu et ils en ont tous un. »

Il aura également pris le soin de faire venir avec lui au Cannet des joueurs de Cagnes-sur-Mer. Un puzzle. « Si l’importance de mon chef d’orchestre David Morabito dans ma philosophie est primordiale, il y a un autre ex-Cagnes qui était programmé à me rejoindre : Joseph Galas. Au-delà d’être un homme honnête et valeureux, c’est un joueur de l’ombre besogneux et surtout un remarquable rebondeur offensif. Je pourrais définir tous mes joueurs de la même manière. Ils ont ce point commun de tous être de bons mecs avec des compétences biens particulières. Je suis juste heureux d’avoir réussi à trouver la bonne alchimie cette saison entre eux tous : chacun sait ce qu’il doit faire sur le terrain. J’en remercie au passage Yves, Cécile et Sergio mes dirigeants, pour la confiance aveugle qu’ils m’ont donné depuis le début de la saison dernière dans le recrutement et la construction de la nouvelle équipe. »

La montée acquise, le CCAB a encore deux objectifs. « Tout d’abord rester invaincu à domicile et utiliser ces quatre matchs comme préparatoire à notre première rencontre de phase finale prévue le 23 avril. Le second est bien évidemment d’aller chercher le titre de Champion de France afin de clore cette saison sportivement et surtout humainement exceptionnelle. » La suite ? Trois à quatre mois de coupure avant de reprendre les choses sérieuse et éviter, contrairement à il y a an, de faire l’ascenseur. Avec Daniel Paquet, le CCAB était déjà monté en Nationale 2, sans pour autant se faire d’illusion avec un recrutement quasi-inexistant. Avec « PDM » sur le banc ? « A ma signature au Cannet lors de la saison 2014-2015, les dirigeants m’avaient fixé deux objectifs sur trois ans : deux saisons pour monter et une saison pour maintenir l’équipe en N2M. Je serais donc en théorie sur le banc du Cannet lors de l’exercice 2016-2017. » A suivre…

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie