Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

De la clarté en Pré-Nationale Féminine

Ecrit par Martial HESPEL

La Ligue Côte d’Azur vient de rendre public le calendrier du championnat Pré-Nationale. Quatorze équipes, dont neuf du 06, sont engagées dans une formule simplifiée.

Ils ont été écoutés. Bon nombre d’entraîneurs de Pré-Nationale Féminine avaient fait part à www.magsport06.fr de l’incohérence de la formule du championnat pour la saison 2014-2015. Deux Poules de huit équipes pour commencer. Sauf que l’une des deux s’est retrouvée à sept, suite au forfait général de Fréjus. Conséquence, d’octobre à mars, douze petits matchs à jouer. Même la Poule à huit a du subir de longues trêves. 

La suite a encore plus soulevé de réactions. Avec des play-offs qui, avant même d’être commencés, ne laissaient aucune chance à bon nombre d’équipes de monter puisque les résultats de la première phase étaient conservés. C’était également le cas en play-downs où de très nombreuses formations savaient déjà quelles étaient maintenues. Un exemple ? En perdant ses six matchs de play-downs, Cagnes-sur-Mer s’est maintenu sportivement, sans attendre un éventuel repêchage suite à des désistements.

La longueur du championnat a également été difficilement supportable avec une dernière journée les 30 et 31 mai ! Blessures, absences, vacances, grossesses, manque de motivation en raison de l’absence d’enjeu sportif depuis plusieurs semaines etc… Beaucoup d’équipes ont eu du mal à terminer. Juste une nuit de sommeil, voilà déjà le mois de juin et donc peu de temps pour constituer un effectif pour la saison suivante, le programme de reprise etc…

Pour la saison 2015-2016, la Ligue Côte d’Azur a regroupé quatorze équipes, pour constituer une Poule unique. Rien de plus simple. Les meilleurs lutteront du début à la fin pour monter et les plus faibles pour ne pas descendre. Une première journée les 3 et 4 octobre et une dernière les 21 et 22 mai. Vingt-six journées à disputer, soit une moyenne de trois matchs par mois : terminé les longues trêve de trois ou quatre semaines sans jouer.

De Lalli, coach de Cagnes, qui a connu la précédente formule, à Layouni qui va découvrir ce championnat avec le Cavigal, cette formule fait l’unanimité par rapport à la précédente. Un bémol ? Quatorze équipes dans un seul championnat à ce niveau c’est beaucoup, il devrait y avoir de grandes disparités entre certaines équipes. Quand on voit que le championnat comptera neuf équipes du 06, difficile pour tout le monde de constituer un effectif ultra-compétitif tant la concentration géographique des clubs est dense.

(Crédit photo : Cyn’ Photography)



Voir plus d'articles de la même catégorie