Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Dalmasso a fait le boulot

Ecrit par Martial HESPEL

Samedi soir, l’ERM de l’ASPTT Grasse est allée gagner à Hyères sur le score de 24-33 avec Jean-Christophe Dalmasso sur le banc. Un symbole. Le maintien est proche.

Trois points étaient impératifs pour faire un pas vers le maintien, quelle que soit la manière. Mais lorsqu’elle est au rendez-vous, c’est encore mieux. Grasse restait sur sept défaites et une seule victoire lors de ses huit derniers matchs. Alors, le succès à Hyères, un adversaire direct au maintien, était indispensable. Mais avec seulement neuf éléments sur la feuille de match contre onze côté varois, les rotations étaient limitées et les ressources physiques également. Mais très tôt, Grasse va faire la différence en menant largement (1-4 ; 2-6 ; 6-12).

Sur le banc grassois, absence de José Fernandes, souffrant. Présence de Jean-Christophe Dalmasso. « L’équipe a réalisé un match sans accroc. Les jeunes se sont exprimés pleinement avec une partie très satisfaisante de Thomas Deboos dans les buts », explique à www.magsport06.fr le technicien. « J’avais demandé aux joueurs d’attaquer l’attaque en repoussant les tirs externes. Ça a, je pense. fonctionné. » Malgré tout, à la 44e, Hyères va revenir à deux longueurs (18-20). Le moment pour Dalmasso de demander un temps mort. Effet immédiat (18-24).

Avec ce résultat, la jeune équipe de Grasse fait un vrai pas vers le maintien et l’assurera quasiment définitivement en cas de succès dimanche prochain, à domicile, contre La Garde / La Valette, la lanterne rouge. Un scénario très important pour le club et Dalmasso en particulier. « L’ERM est cette année encore en construction car beaucoup de jeunes ont intégré le groupe senior. C’était une envie du club pour pouvoir à nouveau pérenniser le groupe et, qui sait, d’ici deux ou trois ans, faire partie de l’élite de cette division. » Pour Dalmasso, qui avoue avoir beaucoup apprécié cette première sur un banc senior, cette soirée était très symbolique.

Au club depuis cinq ans, il entraîne les -14 ans et les -16 ans qui évoluent au niveau régional. Les -18 ans du club joue aussi à ce niveau. Alors, avoir l’équipe fanion qui joue en ERM, est capital. « Il faut se maintenir en ERM sinon cela (La formation : ndlr) n’aura plus d’intérêt. Nous deviendrons un club satellite qui formerait pour les autres. Si à terme nous voulons rester attractif sur l’équipe senior, il faut peu à peu renforcer ce groupe pour jouer d’ici quelques saisons la montée en Pré-Nationale. » D’ailleurs, Jean-Christophe Dalmasso connaît très bien l’équipe qu’il a entraîné samedi soir, non seulement parce qu’il y est joueur occasionnel, mais surtout parce qu’il a, par le passé, entraîné plusieurs joueurs. On le rappelle, l’ERM de Grasse reste très jeune. 

« On essaye pour l’année prochaine de renforcer notre équipe d’éducateurs. Nous avons pas mal de projets dont la fusion avec un club voisin qui va accélérer le processus de structuration du club. A nous de bien structurer et mutualiser nos efforts. Les choses bougent à Grasse et j’espère que d’ici deux ou trois ans on fera parti des plus gros clubs de garçons chez les jeunes du département. Notre Président et le Bureau font un excellent travail et m’ont accordé leur confiance afin que je puisse mener a bien mes missions et mes idées. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie