Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cyprien en phase avec la Nationale 2

Ecrit par Martial HESPEL

Cadre de la NF2 de l’AS Monaco, Stéphanie Cyprien est aussi depuis quelques mois l’entraîneur de la réserve qui évolue en PNF. Son rôle lui tient à cœur. Elle compte progresser comme elle le confie à www.magsport06.fr.

La saison dernière, pour disputer les play-downs, Stéphanie Cyprien a pris en main la Pré-Nationale Féminine de l’AS Monaco, réserve de la Nationale 2. Pour une nouvelle saison à ce niveau, elle reste en poste et conserve le même groupe malgré quelques départs « malheureusement. »

Son groupe est, en quelques sortes, mixte, puisqu’il comprend de jeunes joueuses en formation « sans trop connaître le championnat senior », mais aussi des éléments plus expérimentées « importantes dans l’équipe du fait de leur expérience à ce niveau. » Avec de groupe, Cyprien visera un maintien « primordial. Nous verrons au fil des rencontres et nous ferons un point à la suite de la première phase afin de réajuster notre objectif. » Le premier regroupement se fera le vendredi 28 août en commun avec la NF2. Puis, la PNF prendra son rythme de deux entraînements par semaine. « Durant ce mois de préparation des matchs amicaux seront organisés avec des équipes du département afin de préparer au mieux notre début de saison. »

Elle même joueuse de la NF2 elle sera plus facilement en contact avec Olivier Tuso, coach de l’équipe première, pour établir un projet en commun, chose « indispensable » pour Cyprien. « Nous allons calquer au mieux les deux projets de jeu. Cela me semble important que les deux équipes travaillent dans la même dynamique avec des phases de jeux collectives et défensives similaires afin de pouvoir intégrer les potentiels et ainsi faire la passerelle de l’équipe n°2 à la n°1. »

Monaco débutera son championnat le dimanche 4 octobre, contre Six-Fours, à l’occasion de l’Open d’ouverture qui aura lieu à Toulon. Et si l’an passé la Ligue avait mis en place deux Poules de huit pour ensuite organiser play-offs et play-downs, cette année il n’y aura qu’un championnat unique de quatorze équipes. « Ce système ne me dérange pas, bien au contraire. Nous avons, dès le départ, notre calendrier. Cela permet une organisation et une préparation sans coupure. Nous pouvons gerer au mieux la saison afin d’anticiper nos rencontres. Cela nous permettra d’atteindre au mieux notre objectif. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie