Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Coup de jeune à Mandelieu

Ecrit par Martial HESPEL

Sur le podium cette saison de Nationale 3 Masculine, Mandelieu ne compte pas s’endormir et renouvelle son groupe. Les détails et ambitions, c’est avec le coach Donzion.

« Un risque calculé. » Voici comment Jean-Christophe Donzion peint son choix estivale. Lui qui, à Mandelieu, ne possédait pas le groupe le plus jeune de Nationale 3, s’offre un sacré lifting. Trois jeunes garçons arrivent, trois copains, en provenance de Cannes : Hugo Hazon (réceptionneur/attaquant), Victor Lapouge (central/pointu) et Alexandre Gambelin (passeur). Trois très jeunes joueurs car si Lapouge et Gambelin viennent d’avoir 17 ans – 28 mars 1998 tous les deux – Hazon soufflera sa dix-septième bougie le 17 août. C’est donc un vrai coup de poker pour Donzion. A noter que Hazon et Lepouge ont déjà joué, plus jeune, à Mandelieu.

Trois arrivées qui font écho à trois départs : la retraite de Fred Bigler, l’arrêt de Clément Victor en raison de problèmes de dos et de Renato Caddeo qui, même s’il sera toujours dans le groupe, ne devrait pas pouvoir jouer souvent en pour raison familiale.

« C’est à la fois une opportunité et une nécessité. Il fallait rajeunir le groupe, le renouveler. C’est important pour garder la flamme. Quand les anciens s’en vont un à un, il faut faire attention et donner un bon coup de fouet », explique Donzion à www.magsport06.fr. « Les anciens qui restent vont driver les jeunes. Ces changements vont éviter au collectif de s’endormir et ça garde les anciens motivés. C’est vrai qu’on cherchait à renouveller l’effectif et les garçons se sont présentés eux-mêmes. Ils voulaient rester les trois ensemble : je n’ai pas hésité longtemps. Je n’allais pas en prendre un seul qui allait mal s’intégrer ou même seulement deux. Là, ça tient la route. Ils auront plus de poids pour s’intégrer. »

Ce sont donc trois mutés et ainsi, le recrutement est normalement terminé. Malgré tout, si une bonne importunité se présente, Donzion pourrait en engager un quatrième, même s’il a bien conscience qu’il ne pourra en aligner que trois sur une feuille de match. Un non muté n’est également pas à exclure mais, encore une fois, le groupe devrait être composé de dix éléments. « Les jeunes ont déjà été bien acceptés et bien accueillis. Tout le monde est ravi. Ce type d’arrivée est important pour pérenniser le club. »

Après une très belle saison l’année dernière, Donzion a bien conscience qu’il sera peut-être difficile de faire aussi bien. En même temps, il se veut très confiant pour le maintien. « Je pense qu’on a de la marge. Ce type de recrutement est un risque, mais moins important quand mon encadrement reste. On sera donc peut-être en milieu de tableau, ou plus haut si les jeunes explosent. » La reprise de l’entraînement se fera à la mi-août ou pendant la dernière semaine de ce même mois.

(Crédit photo : lfrphoto par Manu)



Voir plus d'articles de la même catégorie