Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Comme sur des roulettes »

Ecrit par Martial HESPEL

Après ses cinq titres en simple sur des Future 10.000$ en 2013 sur terre battue, Tak Khunn Wang vient de remporter celui de Sharm El Sheikh. Il s’est également imposé en double. Prometteur.

C’est ce qui s’appelle réaliser un début fracassant. Pour son premier tournoi de la saison, le 10.000$ de Sharm El Sheikh, Tak Khunn Wang a remporté le titre en double et en simple. Pour le double, il a décroché le trophée hier en association avec le Brésilien José Pereira (cliquez ici). Cet après-midi en finale du simple, il a disposé sans trembler de l’Italien Gianluca Naso, qu’il avait déjà battu vingt-quatre heures plus tôt en finale du double. Naso, 27 ans, inconnu du grand public, a connu son meilleur classement il y a un an et demi avec le 175e rang et est aujourd’hui 277e mondial. Mais sur le circuit Challenger/Future, Naso est bien connu, puisque depuis 2005, il a toujours terminé une saison au sein du top 500.

« Je suis monté en puissance »

Pourtant, le score est sans appel (6-1 6-2). « Mon niveau de jeu était excellent sur cette finale. J’ai très bien abordé le match, très bien servi : j’étais relâché. Tout roulait comme sur des roulettes », se satisfait Wang. « Je suis venu ici en Égypte pour emmagasiner de la confiance, rejouer sur la terre battue qui est ma surface de prédilection et repartir dans le travail, notamment sur le service. Je suis très content de cette semaine. Je suis monté en puissance en terme de niveau de jeu. » En une petite dizaine de jours, Wang a joué et gagné deux matchs en qualifications du simple, cinq matchs dans le tableau final du simple et quatre matchs en double. 

« Les Challengers ? Je ne sais pas encore »

La semaine prochaine, il sera toujours en Égypte, toujours Sharm El Sheikh, pour le Future n°2 Égyptien, qui lui aussi est un 10.000$. « Je joue le double avec le même partenaire. Pendant cette deuxième semaine je vais continuer sur ma lancée : le travail. » Aujourd’hui 292e mondial à l’ATP, Wang est, grâce à son titre, virtuellement 270e mondial. « Une participation aux Challengers ? Je ne sais pas encore. J’avais prévu de partir en Inde mais je ne suis pas assez bien classé pour entrer dans le tableau principal sans passer par les qualifications. J’attends donc les tournois sur terre battue. » Le pensionnaire de l’ISP Tennis Academy de Sophia-Antipolis vient de lancer de la meilleure des façons sa saison.

(crédit photo : Pascale Huylenbroe?ck)



Voir plus d'articles de la même catégorie