Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Cikanauskas et le VLHB déjà gagnants

Ecrit par Martial HESPEL

Après quatre saisons passées à Monaco, en Nationale 2, Tomas Cikanauskas a rejoint cet été Villeneuve-Loubet à l’étage du dessous avec l’envie de s’y imposer.

Quoi de mieux qu’un succès dès la première journée de championnat pour lancer au mieux sa saison, qui plus est lorsque tu arrives dans un nouveau groupe ? C’est ce qui arrive à Tomas Cikanauskas, 23 ans. Le week-end dernier, le VLHB s’est imposé, à Jean Granelle, face à Corte. Un score assez net de 28 à 20 pour les locaux, orphelin depuis quelques semaines de Julien Lasserre. Mais avec onze buts, Sylvain Jaume, de retour au pays, s’impose comme un leader, après avoir passé un an en Nationale 1, au Cavigal Nice.

Avec deux buts, mais aussi trois suspensions temporaires de deux minutes, le défenseur Cikanauskas ne s’est pas ménagé. « Physiquement, nous nous sommes sentis mieux préparés qu’eux. Cependant nous sommes vite tombés dans le faux rythme de Corte en début de match qui nous a mis en difficulté au point d’être menés (6-7)« , détaille l’imposant garçon de 194 cm à www.magsport06.fr. « Les coachs (Olivier Marty et Sylvain Frésu ; ndlr) ont alors réagi avec un temps mort pour nous relancer. Peu à peu, nous sommes revenus au score, avant de commencer à creuser l’écart à la fin de la première mi-temps. » En effet, à quelques encablures du buzzer, le score est de 11-10 pour les Maralpins. Mais un très utile 3-0 va leur permettre de prendre le large au moment de rejoindre le vestiaire : Corte ne reviendra jamais. « Même si nous remportons ce match avec un score de +8, nous avons encore à renforcer notre jeu offensif et à régler certains points défensifs. C’était seulement notre quatrième rencontre – un match de coupe de France, deux matchs amicaux – mais nous continuons à travailler pour le prochain match. » 

Éliminé de la coupe de France dès son entrée en lice par Antibes, le VLHB reprendra la compétition le 1er octobre lors d’un déplacement piège à Aubagne. « Aubagne est une équipe que nous connaissions, elle avait joué contre Monaco en N2 lorsque j’y étais, puis Villeneuve-Loubet l’année d’après en N3 avant d’enchainer sur une descente en PN. Cette année, elle revient en Nationale, avec surement de nouvelles ambitions. Nous ne prendrons pas cette prochaine rencontre à la légère, d’autant plus que nous serons cette fois l’équipe visiteur. Il faut affirmer notre volonté de jouer le haut de tableau dès les premiers matchs et cela devra s’exprimer par une victoire. » Après avoir mené toute la rencontre, dont un départ canon, 0-5, Aubagne a finalement perdu 31-29 à Gap lors de la première journée. 

Pour l’arrière gauche, voici une belle rampe de lancement pour un année qu’il espère riche. Lui qui aspire à prouver que ses saisons en Nationale 2 ne sont pas le fruit du hasard. « Je connaissais déjà les projets de Villeneuve-Loubet et je savais que le club était intéressé par mon profil. Cette année, j’ai décidé de sauter le pas pour une nouvelle aventure dont les ambitions me correspondent. J’ai beaucoup appris à Monaco auprès de joueurs de grandes qualités et notamment en défense. C’est toujours difficile de quitter une équipe lorsque que tu t’entends bien avec, mais j’ai besoin de retrouver des repères en attaque et réussir à m’affirmer. »

Et tout en souhaitant une belle saison à l’équipe du Rocher, Cikanauskas a donc repris l’entraînement cet été avec Villeneuve-Loubet à coup de cinq séances par semaine : de la course, renforcement musculaire et séances de handball. « Nous avons vraiment bien travaillé. Tout cela, sans compter la bonne ambiance qui règne au sein du groupe, auquel je me suis intégré très facilement. » La première victoire en championnat devrait permettre de bonifier tout cela. En attendant, Villeneuve-Loubet est… leader !

(Crédit photo : VLHB)



Voir plus d'articles de la même catégorie