Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Chaleur à l’Allianz

Ecrit par Martial HESPEL

Le Grand Prix de Nice – Culture Vélo (toutes catégories) a été le théâtre d’une démonstration d’Aix-en-Provence. Nice, sans trop de regrets, est passé un peu à côté tactiquement.

Ah l’été ! Aujourd’hui s’est déroulé le Grand Prix de Nice – Culture Vélo (toutes catégories). Une rennaissance puisque l’épreuve avait été tout bonnement annulé il y a un an. Un cadre très sympathique avec un circuit de 1,700 kilomètres (55 tours) autour de l’Allianz Riviera. Certes cela ne vaut pas les beaux parcours de l’arrière pays niçois mais les coureurs ont évolué avec une sécurité optimale. Et puis une course reste une course, le calendrier FFC se réduit comme peau de chagrin alors tant qu’il y a des courses il faut savoir les apprécier.

Pour ce qui est du déroulement de l’épreuve, très grosse chaleur, sans aucun doute le jour le plus chaud de 2014, comme par hasard. Aucun point d’ombre. Tant pis pour certains organismes. Aix-en-Provence était arrivée avec une équipe de très grande qualité et a parfaitement maîtrisé les débats autour du vainqueur Anthony Maldonado qui prouve à nouveau qu’il est l’un des grands patrons du peloton sudiste.

Belle course de Martigues où les Sud-Africains étaient au rendez-vous. Bien entendu sans Jérémy Fabio (Martigues), présent tout de même sur place, qui était forfait suite à sa chute hier au championnat PACA, les choses aurait été différentes. Belle prestation également d’Aubenas qu’on a beaucoup vu. Hyères également au rendez-vous avec un Konrad Tomasiak omniprésent. Le Sprinter Club de Nice Jollywear de part son grand nombre (20 coureurs) était bien présent mais a manqué un peu de chance et d’un brin de maîtrise tactique au milieu de la course.

On se dira également bien entendu que si l’Union Cycliste de Monaco n’avait pas reçu une invitation pour une 1.2 UCI en Italie ce même dimanche, pas mal de choses auraient changé. Seul Massimiliano Vigo, qui au passage a fait une course honorable, était présent. Une course animée, avec pas mal de mouvements mais au final, peu de surprises. Aix-en-Provence place trois des piliers de sa DN1 dans le Top 4. Logique. 

(Crédit photo : Cyn’ Photography)

Top 10 :

1. Anthony Maldonado (Aix-en-Provence)

 2. Dylan Girdlestone (Martigues)

3. Raphaël Verini (Aix-en-Provence)

4. Mathieu Delarozière (Aix-en-Provence)

5. Jayde Andrew Julius (Martigues)

6. Konrad Tomasiak (Hyères)

7. Panaglotis Chatzakis (Aubenas)

8. Pascal Bousquet (SC Nice)

9. Kamil Migdol (Aubenas)

10. Alexandre Aulas (SC Nice)



Voir plus d'articles de la même catégorie