Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Cette finale c’est une récompense »

Ecrit par Martial HESPEL

Jeudi à Paris, le Nice Volley-Ball affronte à 14 heures Tourcoing en finale de Ligue B. Le vainqueur rejoindra la Ligue A. Nice peut conclure une saison riche en émotions.

 

Nous y sommes ! Au moment où nous publions cet article, nous entrons dans les 24 dernières heures qui précèdent la finale des play-offs de Ligue B qui opposera jeudi à 14 heures Nice à Tourcoing. Un match qui va sans surprise opposer les deux plus fortes équipes de la saison, avec Cantanleu-Maromme qui elle a déjà décroché son ticket pour l’élite en terminant champion de la phase régulière. « Cette finale c’est une récompense car après toutes nos défaites à l’extérieur on disait que ce n’était pas possible de rejoindre la finale. Le groupe est resté solidaire », estime Mladen Kasic l’entraîneur de Nice.

 

Les Niçois restent sur une prestation convaincante en demi-finale retour à Orange. C’était mercredi dernier, alors que Tourcoing a dû jouer un match d’appui samedi contre Harnes. Si Nice a souffert à Palmeira il y a dix jours contre Orange, l’équipe a réagi autour de Rémy Kraska. « Je pense qu’Orange a tout mis sur le premier match. Ils étaient moins motivés sur le deuxième, avec des blessures et d’autres soucis. Nous nous étions supers solides avec Rémy qui a fait un très bon match, qui a été très propre, à la place de Dan Borota. Nice était très soudé mais je le redis nous avons trouvé une équipe d’Orange moins forte qu’au match aller », développe pour www.magsport06.fr Kasic. Le Croate estime également que le match d’appui de Tourcoing, que n’a pas eu à disputer Nice, n’aura pas d’incidence sur la fraîcheur des Nordistes pour la finale. « Ils ont gagné facilement donc ça leur fait du bien (25-20 25-22 25-15 ; ndlr). »

 

« Leur capacité à se dépasser (…) sera déterminante »

 

Physiquement Nice n’est pas forcément au mieux mais c’est légitime après cette longue saison et avec un groupe réduit. « J’ai quasiment fait toute la saison avec six joueurs (Matei, Nganga, Sabljak, Mitrovic, Corre et Borota), avec notre libéro Berrios et quelques rentrées de Kraska. Les organismes sont donc usés », poursuit Kasic. Suite à son entorse d’il y a dix jours lors du match aller contre Orange, Borota a été préservé mais tiendra sa place en finale. Mitrovic, en délicatesse avec son genou, tiendra lui aussi son rang. « L’entorse de Borota s’est bien rétablie grâce au staff médical qui l’a pris en charge le soir même. Du coup il sera prêt pour la finale. En faite c’est comme pour Mitrovic, c’est leur capacité à se dépasser un soir de finale, malgré quelques bobos, qui sera déterminante. Pour le reste de l’équipe nous avons travaillé ces dernières semaines sur le maintien de leurs qualités et sur leur récupération. Cela a été possible grâce à leurs efforts intensifs sur nos séances de préparation physique les huit derniers mois. Ils seront donc prêts à aborder physiquement la rencontre », détaille pour www.magsport06.fr Lois Monaco, préparateur physique du Nice Volley-Ball.

 

« Le groupe est très soudé. J’ai confiance »

 

Depuis quelques jours, Nice s’est entraîné dans de moins bonnes conditions pour soulager Borota et Mitrovic. « Le fait de ne pas jouer de match d’appui nous a permis de nous reposer même si on s’entraîne tous les jours. Il y a moins de quantité de travail. Les intensités sont toujours autant dynamiques mais plus courtes », déclare le coach. « Sur un seul match c’est très dur de dire ce qui peut se passer. Tourcoing a eu de bonnes et de mauvaises périodes, comme nous. Les deux équipes jouent très bien à la maison, beaucoup moins à l’extérieur. Cette fois on sera sur terrain neutre. C’est du 50/50. Les deux équipes sont supers motivées. » Alors, si pour Kasic la clé du match sera comme souvent la qualité au service et à la réception des deux équipes, tout est possible si « Matei (Pointu) retrouve son niveau affiché en quart de finale contre Nancy et si chacun est dans un bon petit bon jour, pas forcément un excellent, mais une bonne journée, ça peut passer pour nous, comme ça peut passer de l’autre côté. »

 

La solidarité du groupe niçois autour du Capitaine de terrain Aleksandar Mitrovic, tout récemment élu MVP de la saison, sera également très importante. « Le groupe est très bien et est très soudé. C’est un super collectif. Tout le monde vit bien ensemble. Dans une saison, généralement, au début tout le monde s’entend bien etc… Plus tard, avec les soucis, ça se diperse. Chez nous c’est le contraîre. Nous avions des petits soucis au début et aujourd’hui les gars aiment être ensemble. C’est vraiment positif. Par exemple c’est même rare des voir des gars comme ça (Assis spontanément en cercle sur le terrain au début de l’entraînement ; ndlr). Je ne sais pas si ce sont des copains hors du terrain. Moi quand j’étais joueur je n’étais pas un copain : j’étais un professionnel avec des objectifs précis jusqu’au bout des doigts. Mais le groupe est très soudé et ça me donne confiance. »

 

Le coup d’envoi sera donné jeudi à la Halle Carpentier de Paris à 14 heures. Une heure ou deux heures plus tard, on saura si Palmeira raisonnera à nouveau au rythme de la Ligue A en septembre prochain, pour la première fois depuis avril 2011.

 

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie